Les adversaires d'Alpha Condé se divisent: Un handicap pour le FNDC ?

Fissures entre partis membres du FNDC
Des acteurs du front pour la défense de la Constitution
Des acteurs du front pour la défense de la Constitution

CONAKRY-Les partis politiques de l’opposition membres du Front National pour la Défense de la Constitution ne sont pas sur la même longueur d’onde.  La division a éclaté au grand jour ce lundi 16 septembre 2019 au terme d’une réunion au quartier général de l’Union des forces républicaines.

Alors que les principaux partis (UFDG, UFR, BL) ont déjà annoncé qu’ils ne répondront pas à l’invitation du premier ministre pour les consultations sur la constitution, d’autres formations politiques de moindre envergure ont exprimé leur désaccord. C’est le cas de l’UMP de Boubacar Siddighi Diallo, du RRD de jeune Abdoulaye Kourouma.

« Nous allons participer au dialogue conformément à la Constitution », tranche Abdoulaye Kourouma alors que Boubacar Siddighi Diallo soutient que « les concertations constituent un instrument constitutionnel prévu par l’actuelle constitution ».  Cependant ces partis réitèrent leur appartenance au FNDC, qui dans une lettre réponse adressée au Premier Ministre Kassory Fofana vendredi dernier, avait déjà décliné l’invitation du Chef du Gouvernement.

« Les partis sont libres de faire ce qu’ils veulent, mais nous à notre niveau nous considérons que ces consultations n’ont pas de sens. On a déjà dit qu’on ne répondra pas à l’invitation. Nous n’avons rien à voir chez Kassory », glisse Dr Fodé Ossou Fofana, l’un des vice-présidents de l’UFDG.

Cette fissure entre partis politiques de l’opposition membre du FNDC  intervient alors que Bah Oury du mouvement Le Renouveau avait déjà annoncé qu’il prendra part aux consultations.  

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 17 septembre 2019 à 14:45