Guinée : l’unité de la commission électorale vole en éclats…

CENI

CONAKRY- La Commission électorale nationale indépendante est dans une nouvelle crise. La question du chronogramme des élections divise les commissaires de l’institution dirigée par l’institution dirigée par Salif Kébé.

Selon nos informations, une réunion de « dernière chance » s’était tenue ce samedi 14 septembre 2019 pour tenter de concilier les positions des deux camps. Cette rencontre qui a eu lieu au siège de la Commission électorale nationale indépendante n’a fait que confirmer la division qu’il y a entre les commissaires. 

Un premier groupe de commissaires propose la tenue des élections législatives avant la fin de l’année, comme l’a souhaité le Président Alpha Condé. Un second groupe trouve la période proposée intenable pour des élections qui obéiraient aux recommandations de l’audit qui a été faite.

A en croire nos sources, le Président de la CENI doit rencontrer ce lundi 16 septembre 2019 le Premier Ministre Kassory Fofana. Maître Salif Kébé devrait présenter au Chef du Gouvernement un chronogramme des élections législatives qui prendraient en compte la volonté du Président Alpha Condé. Le Chef de l’Etat a souhaité la tenue des élections législatives avant la fin de cette année.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 15 septembre 2019 à 18:23

TAGS