Guinée : Des "recensements clandestins" en cours pour le 3ème mandat ?

Lutte contre le troisième mandat
Des protestataires contre le projet de troisième mandat en Guinée
Des protestataires contre le projet de troisième mandat en Guinée

CONAKRY-Alors que les consultations nationales sur la constitution se poursuivent sans l’opposition qui a opté pour le boycott, des recensements clandestins seraient en cours dans plusieurs villes et localités de l’intérieur du pays.

Des personnes dont ignore la mission exactes seraient en train de sillonner des localités notamment en forêt pour sonder l’opinion des gens sur le projet de changement constitutionnel. Inquièts de cette opération clandestine, certains opposants dénoncent. 

« Le gouvernement  et les structures qui soutiennent cette idée de promotion de  nouvelle constitution sont en train de faire des recensement clandestins. Il y a deux jours les travailleurs de la santé à Kouankan ont reçu un Monsieur avec une fiche où  on demande l’identité des gens ainsi que leur position. C’est soit tu es pour ou tu es contre. Les gens sont obligés de répondre. C’est certainement ce qu’on va envoyer à Kassory pour dire que la population, tout le monde est d’accord », dénonce un leader de l’opposition qui estime que c’est une intimidation

« C’est une intimidation qui est inadmissible. Je sais que les fonctionnaires patriotes ne vont pas signer », espère cet opposant alors qu’un autre qui s’est confié  à un journaliste d’Africaguinee.com craint que la fraude ne soit déjà commencée en ce qui concerne les législatives. « C’est comme ça que le parti au pouvoir avait fraudé en amont les élections législatives en 2013 »,  dénoncé notre interlocuteur.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Vendredi 13 septembre 2019 à 17:45