Bah Oury prévient : « Si on veut jouer avec le feu… »

Politique
Bah Oury
Bah Oury

CONAKRY- La question des consultations nationales entamées par le Premier Ministre Kassory Fofana divise l’opposition guinéenne.

Bah Oury, le chef de file du mouvement « Le Renouveau » vient de réitérer son intention de répondre à l’invitation du Chef du Gouvernement guinéen. En attentant de recevoir sa lettre d’invitation, Bah Oury révèle le contenu message qu’il délivrera au locataire du Palais de la Colombe.

« J’irais dire au Premier Ministre ma position. J’expliquerais pourquoi on a pas intérêt à organiser un référendum pour une nouvelle Constitution », a confié l’ancien vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

« On doit permettre au Président de la République d’être le premier dans l’histoire de la Guinée moderne à engager son pays dans la voie de l’alternance démocratique », a souhaité M. Bah qui estime également que la politique de la chaise vide n’est pas souvent la meilleure. 

« Vous savez très souvent il faut savoir mesurer la portée des actes. Lorsqu’il s’agit de l’intérêt supérieur du pays, de la question de la paix et de la stabilité, il faut opter pour les voies qui permettent un dialogue responsable pour éviter le pire. Si on veut jouer avec le feu, on risque de se brûler. Il faut faire preuve de responsabilité et d’amour pour les guinéens », a conseillé Bah Oury.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 11 septembre 2019 à 14:32