Guinée : Appel à la dissolution de l'Assemblée nationale et de la CENI…

Politique
Des acteurs de l’Alliance Nationale Patriotique
Des acteurs de l’Alliance Nationale Patriotique

CONAKRY- L’Alliance Nationale Patriotique appelle à la dissolution de l’Assemblée Nationale et de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Cet appel a été lancé lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi 5 septembre 2019 par une plateforme qui regroupe plusieurs entités politiques et sociales. Parmi les partis politiques membre il y  a l’UFD de Mamadou Bah Badiko, ancien candidat aux élections présidentielles de 2010.  

Après avoir fait un rappel historique des événements douloureux qui ont marqué la Guinée depuis son accession à l’indépendance le 2 octobre 1958, Aboubacar Sylla l’un des membres de la plateforme Alliance Nationale Patriotique a lancé un appel à la dissolution de l’Assemblée Nationale et de la CENI.

« Considérant le dangereux vide institutionnel dans lequel l’actuel chef de l’Etat a installé notre pays et pour sortir définitivement de ce système criminel, anti-démocratique et corrompu, nous exigeons à effet immédiat : La dissolution de l’Assemblée nationale qui n’a plus de mandat du peuple, la dissolution de la Commission Electorale Nationale indépendante (CENI), bras du pouvoir chargé d’organiser des élections qui se sont ni libres, ni honnêtes ni transparentes. A titre de mesure de sauvegarde, l’interdiction immédiate de tout nouveau contrat minier et de pêche. La convocation d’une conférence nationale vérité, justice et réconciliation », a-t-il lancé avant de donner les raisons de leur décision.

« Après l’analyse, nous avons constaté que les 90% des exactions que le peuple a subi a été fait par nos gouvernants. Qui a exproprié le peuple ? C’est l’Etat. Donc il faut qu’on essaye de réunir toutes ces victimes depuis 1958 jusqu’à maintenant pour qu’on se demande pardon et qu’on définisse maintenant qu’est-ce que nous voulons pour notre pays. Donc on s’est dit dans cette plateforme que les guinéens patriotes peuvent y adhérer pour qu’on aille ensemble », a expliqué le porte-parole pour la circonstance de l’Alliance Nationale Patriotique.

Au-delà de cet appel, l’Alliance Nationale Patriotique a fait savoir aussi qu’elle est contre toute forme de changement constitutionnel en Guinée. Idrissa Sampirin Diallo affirme que cette plateforme dont il est membre se rangera aux côtés du peuple de Guinée pour lutter contre la mauvaise gouvernance dont souffrent les guinéens.

« Cette plateforme est hostile à la modification et le changement de la constitution c’est clair.Donc nous pensons qu’au-delà de cette revendication qui est aussi portée par le FNDC, nous devons nous mobiliser à côté des citoyens guinéens qui souffrent de la mauvaise gouvernance actuelle », a-t-il conclu.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Jeudi 05 septembre 2019 à 19:33