Axe Coyah-Kindia : Moustapha Naïté annonce la bonne nouvelle aux usagers

Éboulement à Kaaka
Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics
Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics

COYAH-Le ministre des travaux publics s’est rendu ce dimanche 1er septembre 2019 à Kaaka sur la route nationale N°1Coyah-Kindia pour prendre part  à la finalisation des travaux de reconstruction de la route détruite par l’éboulement survenue la semaine dernière. Au cours de cette visite de Moustapha Naïté, plusieurs bourbiers qui contribuaient à créer d’énormes embouteillages sur ce tronçon ont été rafistolés.

Accompagné d’une forte délégation composée des membres de son département, des cadres du fonds d’entretien routier et l’entreprise CRBG qui est en charge de la reconstruction de la route nationale N°1Coyah-Dabola, Moustapha Naïté a affirmé que le travail qui consistait d’arranger cette partie détruite à cause de l’éboulement est totalement fini. Il a donc annoncé que la circulation normale recommencera dès ce lundi 2 septembre 2019 à 8h heures locale.

« Comme vous le savez, il y a eu deux phénomènes conjugués : l’éboulement et l’enfouissent. C’est ce qui a fait que le travail a pris ces 10 jours. Mais aujourd’hui je peux confirmer que le travail est totalement fini. Là aujourd’hui on a beaucoup de véhicules qui sont stationnés jusqu’à 20 km de Kaaka en allant vers Kindia. Donc c’est ce que nous essayons de juguler avec les bourbiers qu’on a de part et d’autre du pont Kaaka. L’entreprise en charge d’exécuter les travaux est en train aussi d’arranger ces bourbiers qui contribuent souvent des points de retard pour permettre à ce que les véhicules puissent passer. Comme convenu, la route sera totalement libérer ce lundi 2 septembre 2019 à partir de 8h au trafic dans les deux sens », a annoncé le ministre guinéen des travaux publics avant de donner des instructions fermes aux forces de sécurités de dégager tous les engins qui sont stationnés sans raisons valides sur le long de la route.

« On a constaté sur le long de la route, 20 km de part et d’autre du pont Kaaka c’est une dizaine des véhicules que nous avons vu stationner. Nous avons donné des instructions fermes aux forces de sécurité qui sont présentes sur les lieux pour leur dire que tout camion qui sera stationné au-delà de 30 minutes si ce ne sont pas des raisons valables de tout simplement voir l’entreprise CRBG qui fait le travail afin de faire dégager le véhicule de l’emprise de la route pour permettre la libre circulation des véhicules », a-t-il ajouté tout en donnant des conseils aux conducteurs et les usagers.

« Mais au-delà ; on a constaté l’incivisme des conducteurs surtout des gros porteurs. C’est que nous leur demandons c’est d’être plus patient, d’accepter d’être dans leur couloir. La route est en reconstruction. Donc on ne peut pas aller avec la vitesse qu’on souhaite », a conclu Moustapha Naïté.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Lundi 02 septembre 2019 à 10:31

TAGS