Appels suspects vers la Guinée: Antigou Chérif lance un appel aux populations...

Arnaque sur les appels téléphoniques
Antigou Chérif DG de l'ARPT
Antigou Chérif DG de l'ARPT

CONAKRY-Alors que de nombreux guinéens se plaignent de recevoir des appels téléphoniques suspects venant de l’étranger, le Directeur Général de l’Autorité de régulation des potes et télécommunications (ARPT) vient d’annoncer des mesures. Antigou Chérif qui a été interrogé par Africaguinee.com, a indiqué que des dispositions sont prises pour stopper ces appels vers la Guinée.

Depuis ce mercredi 28 août 2019, nombreux sont les citoyens guinéens qui se sont plaints de recevoir des appels téléphoniques venant de l’extérieur sous l’indicatif du code d’un pays d’Afrique à l’occurrence la Centre-Afrique (00236). Face à ce phénomène qui a créé la psychose dans la cité, l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications a annoncé ce jeudi 29 août 2019 que des mesures ont été prises avec les opérateurs de téléphonie mobile pour bloquer une série des numéros vers la Guinée.

Répondant à une question d’un journaliste de notre rédaction, le directeur général de l’ARPT a expliqué que ces appels consistaient à arnaquer la population guinéenne. Selon Antigou Chérif, ces numéros sont surtaxés et ils peuvent soutirer des sommes importantes aux gens s’ils arrivent à rappeler ces numéros.

« C’est une arnaque qui date de très loin, ça s’appelle Wanguiri. C’est la fraude Wanguiri ou bien on appelle le spam vocal. Wanguiri c’est un terme japonais qui veut dire sonnerie. Ça veut dire qu’on vous appelle une ou deux fois vous ne prenez pas juste pour voir que quelqu’un vous a appelé et vous avez raté l’appel. Instinctivement vous voulez rappeler la personne. Mais dès que vous rappelez la personne, c’est un robot qui prend au bout du fil et le numéro que vous appelez c’est un numéro qui est surtaxé. Par exemple si vous devez appeler la Centre-Afrique et que normalement c’est 2500 gnf la minute, vous verrez que ça vous prend jusqu’à 90 mille gnf la minute. Ce n’est pas seulement en Guinée c’est quelque chose qui existe partout dans le monde », a expliqué Antigou Chérif avant de donner des conseils à la population guinéenne.

« Ce  que nous pouvons dire à la population c’est d’être prudent. Ce n’est pas seulement les appels, il y a aussi les sms parce qu’on peut vous envoyer des sms en vous disant appelez ce numéro-là urgemment, si vous ne connaissez pas ce numéro ne le rappelez pas. Si quelqu’un vous appelle de l’étranger et qu’il ne vous a pas laissé un message ça veut dire que ce n’est pas une personne physique donc ne rappelez pas. Si vous avez des numéros suspects vous pouvez remonter les informations, aujourd’hui vous avez plusieurs voies, vous pouvez contacter l’ARPT, votre opérateur de téléphonie ou l’association des consommateurs », a ajouté le directeur général del’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication tout en annonçant que des mesures ont été prises pour stopper ce phénomène.

« L’union des consommateurs m’a remonté des informations avec des listes parce que  la population est allée sur leur site web donnerdes informations. Ce qui nous a permis aujourd’hui de communiquer cela aux opérateurs. Donc ce qui est pris en charge aujourd’hui, les opérateurs de téléphonies procèdent à un blocage des numéros de série pour non seulement qu’ils ne puissent pas appeler et pour ne pas aussi que  vous puissiez émettre des appels vers ces numéros-là. Ce qu’il faut dire c’est la prudence, n’appelez pas ces numéros », a lancé Antigou Chérif.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

 

Créé le Vendredi 30 août 2019 à 10:03

TAGS