Hadj 2019 : Pourquoi des candidats ont-ils été recalés ?

Hajj
Elhadj Karamo Diawara, Secrétaire Général Adjoint des Affaires Religieuses
Elhadj Karamo Diawara, Secrétaire Général Adjoint des Affaires Religieuses

CONAKRY-Pourquoi des candidats au pèlerinage à la Mecque ont-ils été recalés ? Alors que certains candidats « malheureux » dénoncent la vente de leurs visas par les autorités, le Secrétariat Général aux Affaires Religieuses vient d’apporter quelques précisions sur les raisons de ce recalage.

Interrogé par un journaliste de notre rédaction, le Secrétaire Général Adjoint des Affaires Religieuses, Elhadj Karamo Diawara a expliqué qu’il y a eu une interruption de visas. Selon le numéro deux du secrétariat général des affaires religieuses, la majorité de ces candidats malheureux sont des pèlerins du Gouvernement. Cette interruption a pourtant causé d’énormes préjudices à des dizaines des candidats dont des personnes âgées. Pour les réconforter, El hadj Karamo Diawara promet à ces pèlerins qu’ils seront les premiers à voyager sur les lieux saints de l’Islam l’année prochaine.

« Il y a eu interruption des visas par rapport aux passeports restants des derniers lots reçus. Donc ceux-ci n’ont pas eu la chance d’avoir  le visa. On les a informé que l’année prochaine ils seront dans le 1er convoi. La majorité sont les pèlerins du Gouvernement qui ont été recalés donc c’est sûr ils voyageront l’année prochaine si Dieu le veut bien », a promis El hadj Karamo Diawara tout en ajoutant qu’il n’est pas en mesure de donner la cause exacte de ce problème.  « Techniquement, ceux qui peuvent donner des explications claires à cette situation sont tous à la Mecque », a-t-il ajouté. 

Lire aussi-Recalée au Pèlerinage, Fatoumata Konaté se déchaine : ‘’ils ont vendu nos visas…’’

Après avoir reçu certains de ces candidats malheureux pour leur faire part de la situation, le secrétaire général adjoint des affaires religieuses ainvité tous les pèlerins recalés cette année de garder soigneusement leurs documents devant leur permettre de voyager facilement l’année prochaine.

« Je les ai reçu ce matin, ils ont compris et ils ont accepté. La plus part même sont des cadres de l’Etat. Je leur demande de garder les documents officiels à savoir le reçu bancaire, le reçu de versement. Tous ceux qui ont ça seront dans le 1er convoi tout comme ceux qui ont fait des accidents à la veille de leur voyage », a-t-il annoncé.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 

Créé le Mercredi 07 août 2019 à 14:00

TAGS