Guinée : Fodé Oussou "noir de colère" contre le syndicaliste Amadou Diallo…

Hausse du prix du carburant en Guinée
Dr Fodé Oussou Fofana, président du Groupe parlementaire libéral-démocrate
Dr Fodé Oussou Fofana, président du Groupe parlementaire libéral-démocrate

CONAKRY- L’opposant Fodé Oussou Fofana n’est pas tendre avec le syndicaliste Amadou Diallo, qui contre toute attente, a lancé des fleurs au Gouvernement pour avoir pris l’initiative d’augmenter le prix du carburant.

Le vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée qui a joint notre rédaction, a exprimé son indignation face à cette sortie du secrétaire général  de la CNTG, qui selon l’opposant n’est pas digne d’un syndicaliste.

« Mais qu’est-ce que ce Monsieur peut être irresponsable ! Il fait honte aux syndicalistes de la Guinée. C'est mieux pour lui de démissionner de son poste de Secrétaire Général  de la CNTG », s’est exclamé le parlementaire.

Réagissant ce jeudi 1er août 2019 face à la hausse du prix du carburant, Amadou Diallo a indiqué qu’il félicite le gouvernement pour cette augmentation.  « Le gouvernement peut même aller au-delà. Je me félicite puisque le peuple est prêt à tout accepter. Nous on a failli perdre la vie dans ça. Est-ce qu’on a été accompagné ? Non », a martelé le syndicaliste.

« Je suis très déçu de Amadou Diallo », rétorque M. Fofana qui trouve cette réaction ‘’triste’’. « La CNTG a vraiment la malchance d’être dirigée par un monsieur comme lui. Au lieu de faire une déclaration pour fustiger la démarche unilatérale du Gouvernement d’augmenter le carburant, et exiger des négociations pour des mesures d’accompagnements,  il nous dit qu’il a été touché à la nuque.  Il fait honte (…), il n’a qu’à démissionner parce qu’il montre là qu’il  manque de conviction », a enfoncé le vice-président du groupe parlementaire des libéraux démocrates, qui qualifie cette augmentation du carburant de simple « diversion ».

« Nous ne sortirons pas dans la rue pour ça. Ce qui nous préoccupe, c’est la lutte contre le troisième mandat. Nous attendons monsieur Alpha Condé de pied ferme », a averti M. Fofana.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 03 août 2019 à 12:05