Funérailles de Kéléfa Sall : l’émouvant témoignage de son ami Ali Saadi…

Funérailles de Kéléfa Sall
Ali Saadi
Ali Saadi

CONAKRY-Kéléfa Sall, l’ex président de la Cour Constitutionnelle a été inhumé ce mardi 30 juillet 2019 au cimetière de Kameroun dans la sobriété. La famille de Kéléfa Sall a réservé des obsèques les plus intimes au haut magistrat décédé samedi dernier des suites d’une crise cardiaque. 

De la morgue de l’hôpital Sino-Guinéen jusqu’à la Mosquée de Kébéya à Coléah, la famille du défunt a formé une ceinture au tour de la dépouille mortelle pour empêcher tout recueillement. En plus de l’absence du Gouvernement guinéen, il faut noter qu’il n’y a eu aucune propagande, aucun folklore au tour de la dépouille de l’ancien Président de la Cour Constitutionnelle de la République de Guinée.

Ali Saadi, industriel guinéen et ami du défunt depuis 30 ans se souvient de l’homme.  « Au nom de la famille de Kéléfa Sall, ses épouses, ses enfants, ses gendres, ses frères, ses compagnons, nous remercions toutes les personnalités officielles et non officielles qui sont venues partager les douleurs de la famille. Je suis son ami depuis 32 ans, je l’ai fréquenté, je l’ai connu comme étant un homme très sincère dans ses relations, attaché aux principes de l’honneur et de la dignité. Il était farouchement opposé au mensonge et à la démagogie. A mon avis il était un magistrat très compétent. Je pense que la Guinée a perdu un magistrat de très haut niveau. Je pris Allah le Tout Puissant de lui accorder une place de choix dans son paradis », a lancé M. Sadi. 

Le gouvernement guinéen a boudé ce mardi 30 juillet 2019 les obsèques de Kéléfa Sall. Une situation que la famille dit comprendre. 

« La famille a décidé de faire ses funérailles dans l’intimité. Je pense qu’il n’y a pas de problème d’officiels ou non officiels. C’est le devoir de tout musulman de venir compatir aux doleurs d’une famille. S’il n’y a pas d’officiels présents ici ça ne devrait pas poser un problème puisqu’il y a des personnalités du Gouvernement qui sont venues dans la famille », a-t-il déclaré. 

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 30 juillet 2019 à 19:09