Guinée : un proche de Sidya fait de troublantes révélations contre Damaro…

Politique

CONAKRY- L’Union des forces républicaines (UFR) a répondu au député Amado Damaro Camara qui accuse Sidya Touré de chercher des alibis pour ne pas aller aux élections. Par la voix de son secrétaire exécutif qui s’est confié à notre rédaction, cette formation politique de l’opposition a « tancé » le président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel.  

« C’est dommage que dans ce pays tout le monde se permette de parler politique, notamment lui Damaro qui est un militant de dernière heure du RPG. C’est dommage que ce soit quelqu’un comme lui qui est arrivé au CNT (conseil national de transition) par le biais du GPT (Guinée Pour Tous, parti politique dirigé à l’époque par Kassory Fofana, Ndlr), ensuite qui a viré, qui parle au aujourd’hui au nom du RPG uniquement pour protéger ses intérêts. Nous avons un profond respect pour le RPG qui s’est battu ici pour la démocratie avec le président Sidya Touré », a déclaré Saikou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR.

Dans un entretien accordé récemment à notre rédaction, l’honorable Damaro a titillé Sidya Touré déclarant que si le leader de l’UFR a 10 députés c’est grâce à l’aide de l’UFDG et que s’il a des mairies aujourd’hui, c’est grâce à l’aide du RPG. « Ni l’UFDG, ni nous, ne comptons-nous associer à lui pendant les prochaines élections législatives. Il sait son poids réel, c’est pourquoi il cherche des alibis pour ne pas aller. Mais qu’il aille ou qu’il n’aille, avec ou sans lui, nous irons aux élections », a averti l’élu du RPG.

Les camions et les 5 millions de dollars

Réagissant à ces propos, le député Saikou Yaya Barry soutient que le président de groupe parlementaire n’a pas de soucis lié aux élections. Selon lui, il ne cherche qu’à protéger ses intérêts. 

« Damaro peut vendre ses propres parents pour de l’argent. Aujourd’hui, il a au moins 45 camions qui roulent à Boké dans le transport de la Bauxite qui lui rapportent près de cinq millions de dollars par an. Il ne cherche qu’à se positionner pour de l’argent. Tout ce qu’il cherche, c’est pour protéger ses intérêts, ce n’est pas les élections. Nous défendons des élections propres  à travers un fichier propre. Toutes les élections organisées en Guinée ne sont pas transparentes, les résultats ne reflètent pas le poids réel de l’UFR. C’est pourquoi nous voulons un fichier assaini qui garantit la construction de la démocratie. Mais lui, ce qui l’intéresse, c’est piller le pays. Son statut de député l’interdit de faire des affaires, mais il n’est jamais présent à l’assemblée, il va de bureau en bureau à la recherche de l’argent. Il chercher à pérenniser cela. Nous refusons la fraude, le truquage du fichier. Qu’il le veuille ou non, le changement s’opérera avant ou au plus tard  2020 », a répliqué ce proche de Sidya Touré. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 24 juillet 2019 à 13:32