La ministre Diénè Keita avertit : "Notre pays a besoin d’apaisement…"

Référendum Constitutionnel
Diéné Keita, ministre de la Coopération et de l'intégration africaine
Diéné Keita, ministre de la Coopération et de l'intégration africaine

CONAKRY-Alors que les élections législatives de 2019 et présidentielles de 2020 sont attendues dans l’« incertitude » en Guinée, la ministre guinéenne de la Coopération et de l'Intégration africaine, a lancé un appel à ses compatriotes.

 « Aujourd’hui plus qu’hier, notre pays a besoin d’apaisement. Pour ce faire, les élections doivent être des occasions d’expression populaire et non des moments de déchirure du tissu social et de fracture communautaire. Tous les guinéens doivent regarder dans la même direction et avoir un seul objectif : le développement de leur patrie dans la paix, l’unité et la cohésion nationale », a lancé la ministre de la coopération et de l’intégration africaine, madame Diéné Keita.

Cet appel de l'ancienne fonctionnaire des Nations-Unies intervient alors que les clivages politiques montent crescendo en Guinée. Cette montée des tensions est cristallisée par le débat sur le référendum constitutionnel voulu par le Président Alpha Condé appuyé par son gouvernement.  Un référendum censé lui permettre de briguer un troisième mandat.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Dimanche 21 juillet 2019 à 10:52