Expulsion annoncée de sans-papiers aux USA : Des guinéens sont-ils concernées ?

Immigration clandestine
Alpha Condé et Donald Trump
Alpha Condé et Donald Trump

Alors que la mobilisation prend de l’ampleur dans le monde contre sa politique migratoire, Donald Trump a décidé passer à la vitesse supérieure. Le président américain a confirmé vendredi qu'une vaste opération d'expulsion de migrants sans-papiers allait débuter ce week-end.

Dénonçant que des millions de personnes font la queue pour devenir des citoyens de son pays, le 45ème président des Etats-Unis a affirmé être «dans l'obligation» de procéder à ces expulsions.

Des raids policiers contre des clandestins devaient commencer dimanche dans une dizaine de villes du pays et qu'environ 2000 familles étaient concernées dans un premier temps, a rapporté le New Yord Times.

Lire aussi-Expulsion des guinéens des Etats-Unis : les révélations de l’ambassadeur Mamady Condé…

Les clandestins visés sont entrés récemment aux Etats-Unis alors que leurs dossiers de régularisation ont été déposés fin 2018 et  ont reçu leur avis d'expulsion en février, selon ATS.

Pour le moment, nous ignorons si des guinéens sont concernés par ces expulsions. Fuyant la misière dans leur pays, de nombreux jeunes guinéens en quête de mieux-être passent par l’Amérique Latine pour rentrer sur le sol américain.

Depuis 2017, des centaines de guinéens entrés illégalement aux Etats-Unis ou considérés comme des criminels ont été déportés par les autorités américaines vers Conakry.

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 12 juillet 2019 à 22:56