Guinée : le parti de Sidya Touré ne veut plus de Salif Kébé…

Politique
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY- Une nouvelle bataille s’annonce entre Sidya Touré et le Président Alpha Condé. Le leader de l’Union des Forces Républicaines et son parti ne veulent plus de Salif Kébé à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante. 

M. Kébé est accusé par l’UFR de militer pour le choix « frauduleux » d’un opérateur qui sera chargé de la révision du fichier électoral. Le parti dirigé par l’ancien Premier Ministre guinéen demande désormais la révocation du Président de la CENI qu’il accuse de soutenir le camp présidentiel.

Cette autre exigence de l’UFR intervient à un moment où la CENI peine à annoncer une date exacte pour la tenue des prochaines élections législatives. Malgré l’expiration de leur mandat, les députés continuent encore à siéger au Parlement.

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 11 juillet 2019 à 19:09