Mamou : Aissatou Camara se cache pour aller à un concert et trouve la mort en cours de route…

Accident de la route

MAMOU-Aissatou Camara a connu une fin tragique dans un drame qui a eu lieu à Mamou. Agée de 16 ans, cette jeune fille qui revenait d’un concert de l’artiste « Tati-Tati » a trouvé la mort dans un accident alors qu’elle était en compagnie de sa copine. Le drame a eu lieu au quartier Almamya dans la commune urbaine de Mamou. Trois personnes ont également été grièvement blessées dans l’accident. 

Aïssatou Camara, célibataire, était couturière de profession. Elle est sortie de la maison sans la permission de ses parents, a confié sa copine dans un témoignage pathétique. 

 « On s’est cachée de notre tante pour se rendre à la maison des jeunes où devait se tenir un concert. Nous sommes logées dans le quartier Tambassa. On partait vers Petel quand on a percuté un jeune homme qui traversait la route. Moi je suis blessée aux pieds. Mon copain n’a pas pu parler. L’homme que nous avons percuté a eu une fracture au pied et ma copine est morte. Je ne peux pas raconter ça à ma tante. On n’avait pas pris la permission avec elle. Ma copine a même âge que moi, 16 ans. Elle était à Kindia. Je suis dépassée là où je suis vraiment ! Elle faisait la couture à Mamou ici maintenant. Sur place, elle n’était pas morte. Mais les gens ont refusé de nous aider à transporter les blessés à l’hôpital. C’est sur la moto qu’on nous a déposées ici. Et maintenant elle est morte mais à l’hôpital ici. Les médecins nous ont demandé qui va s’occuper de la fille. Vu qu’on n’avait personne derrière nous, ils sont partis », a-t-elle expliqué.

A l’hôpital régional de Mamou, le médecin rencontré a réfuté ces accusations. Il parle plutôt d’un dépôt de corps et non d’une patiente. 

 « On a reçu le corps de la fille et les autres patients aux environs de 2h du matin. On a constaté que la fille est morte mais on ne pouvait pas le dire aux gens. Personne n’était derrière elle sauf une autre patiente qui était là. On s’est occupé des blessés et le matin on a envoyé le corps à la morgue. Les parents sont venus et le corps a été restitué. Il y’avait eu plusieurs accidents cette nuit-là.  Beaucoup sont fracturés » a confié notre source.

L’enterrement a eu lieu ce dimanche à Mamou, en présence de l’artiste Tati-Tati qui se produisait dans la ville carrefour. Il a d’ailleurs a prolongé son séjour pour partager avec la famille de la défunte ces moments de tristesse.   

 

Habib Samaké 

Correspondant régional 

D’Africaguinee.com à Mamou

Tél. : (00224) 626 702 571

Créé le Lundi 08 juillet 2019 à 18:43

TAGS