Entreprenariat Jeunes : Le FONIJ récompense des projets novateurs !

Publireportage
Le FONIJ forme des jeunes dans le domaine de entrepreneuriat
Le FONIJ forme des jeunes dans le domaine de entrepreneuriat

CONAKRY-Fidèle à sa mission de  promotion des jeunes à l’esprit d’entreprise en vue de favoriser leur insertion socioprofessionnelle, le FONIJ (fonds national pour l’insertion des jeunes), a procédé à la remise de satisfécits et de chèques à huit  jeunes entrepreneurs, a constaté Africaguinee.com..

Placée sous la houlette du ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunesse, cette cérémonie de remise a connu la participation de plusieurs entrepreneurs et jeunes créateurs d’emplois.

Pendant deux semaines, le FONIJ a  formé vingt-deux (22) jeunes promoteurs en esprit d’entreprise et développement personnel. Ces bâtisseurs  ont été pourvus dans  la gestion efficiente des entreprises, la fructification des revenus et la connaissance de soi.

A l’issue donc de cette formation, huit jeunes (représentants les huit meilleurs projets) ont été retenus pour bénéficier d’un accompagnement technique et financier. Le choix a été fait selon un cadre du ministère de la Jeunesse et de l’emploi Jeunes, sur la base des critères de pertinence et de cohérence du projet, l’âge du promoteur allant de 18 à 35 ans  et la nature du projet générateur de revenu et créateur d’emploi. Dans le cadre de ce projet d’appui à la gestion des micro-finances, des montants variant  entre dix et quinze millions de francs guinéens en provenance d’un fonds révolving ont été mis à la disposition des porteurs de meilleurs projets.

Mariama Ciré Baldé, Directrice générale du FONIJ, dans son speech a rappelé que cette action s’inscrit en droite ligne des actions prioritaires du gouvernement pour permettre à tous les jeunes de Guinée de s’épanouir et de vivre en harmonie.

« Nous voici aujourd’hui au terme de ce processus qui aboutit à la sélection des meilleurs projets qui bénéficieront d’un appui technique et financier du FONIJ. En Guinée, comme partout en Afrique, les jeunes sont confrontés à un problème majeur qui n’est autre que le manque d’emploi. Cette inoccupation des jeunes entraine souvent la pauvreté, la délinquance juvénile et les poussent à la migration irrégulière. Pour inverser cette tendance, le chef de l’Etat, le Pr. Alpha Condé, à travers le ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, a initié et élaboré des stratégies pouvant permettre aux jeunes porteurs de projets de pratiquer des activités créatrices d’emploi et génératrices de revenus. Depuis notre avènement à la tête du FONIJ, nous nous sommes fixés pour objectif de renouer avec les partenaires techniques et financier. Notre mission est celle de la promotion de l’esprit d’entreprise chez les jeunes afin de les sortir sous l’emprise de la pauvreté. Elle s’inscrit en droite ligne des actions prioritaires du gouvernement, pour permettre à tous les jeunes de ce pays de s’épanouir et de vivre en harmonie ‘’ a déroulé  la directrice du FONIJ Mariama Ciré Baldé.

Présent à cette cérémonie de remise de satisfécits le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo, a invité les heureux récipiendaires à plus de sérieux. Pour le chef de ce département, les connaissances reçues au cours de cette formation doivent leur permettre de servir à développer leurs entreprises, créer des emplois et des richesses et rembourser leurs  prêts afin de faire bénéficier d’autres jeunes. Aux candidats qui n’ont pas été sélectionnés au cours de cette première étape, le ministre Mouctar Diallo a souhaité beaucoup de courage et de persévérance.

‘’C’est maintenant que le plus dur commence pour vous ; et, c’est à cette étape que les connaissances reçues doivent vous servir à développer vos entreprises, créer des emplois et des richesses et rembourser ses prêts afin de faire bénéficier d’autres jeunes’’ a conseillé le ministre Mouctar Diallo.

Aux dires d’Abdourahmane Diallo, porte-parole des jeunes promoteurs, la réduction du taux de chômage passera nécessairement par la création d’emplois.

‘’ Je voudrai, tout d’abord, au nom de l’ensemble des bénéficiaires, dire merci au ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes qui ne ménage aucun effort pour renforcer les capacités des jeunes entrepreneurs. Je voudrais aussi dire, ici et maintenant, que nous sommes plus que comblés et satisfaits de la qualité de la formation reçue. Nous, les jeunes promoteurs, souhaitons la démultiplication de ce genre de projet afin de permettre aux jeunes de Guinée de participer à l’essor du développement national’’, a souhaité le porte-parole de ce groupe de jeunes entrepreneurs.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Samedi 06 juillet 2019 à 16:11

TAGS