Dr Moussa Konaté à Labé après l’incendie : « aucun médicament de la Pharmacie Centrale n’a été touché… »

Incendie à Labé
Dr Mousa Konaté (à gauche) au lieu de l'incendie à Labé
Dr Mousa Konaté (à gauche) au lieu de l'incendie à Labé

LABE- Un incendie s’est déclaré dans la nuit du dimanche au lundi 24 juin 2019 dans un des magasins de la Direction Régionale de la Santé de Labé, a appris Africaguinee.com.

Le magasin où il y a eu l’incendie contenait des intrants restants de la crise de l’épidémie d’Ébola. Contrairement à certaines rumeurs que certains commençaient déjà à véhiculer à Conakry, aucun médicament du dépôt relai de la Pharmacie Centrale de Guinée n’a été touché par le feu. Le dépôt régional de la centrale d’achats guinéenne se situe à plus de 500m du lieu de l’incendie.

Ce lundi 24 juin 2019, une équipe de la Direction Générale de la Pharmacie Centrale de Guinée s’est rendue à Labé. Dr Moussa Konaté accompagné du responsable juridique de la Pharmacie Centrale de Guinée, Maître Bayo, est allé prendre des nouvelles sur l’incendie, avec pour principal objectif la sécurisation des médicaments au niveau du dépôt relai en Moyenne Guinée.

« Nous sommes venus faire le constat suite à l’incendie qu’il y a eu dans un des magasins de la Direction Régionale de la Santé. Ce magasin avait été mis à la disposition de l’unité logistique de la coordination nationale de lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ébola. Ce sont les intrants qui restaient dans ce magasin qui sont partis avec l’incendie. Il s’agit notamment des sacs mortuaires et des équipements de protection individuelle. Aucun médicament de notre centrale n’a été touché par le feu. Ce qui signifie qu’il y a aucun risque de rupture de médicaments », a confié Dr Moussa Konaté, le Directeur Général de la Pharmacie Centrale de Guinée.

L’incendie qui s’est déclaré tard la nuit du dimanche au lundi 24 juin 2019 a été causé par un court-circuit selon les services de sécurité.

« Je pense qu’il y a eu beaucoup d’efforts de la part du Gouvernement guinéen, à sa tête le Président Alpha Condé, dans le secteur de la santé. Nous bénéficions de l’appui constant de l’État et des partenaires. Mais aujourd’hui, pour contenir d’éventuelles crises sanitaires, on va devoir construire de nous entrepôts, comme celui de Maneah par exemple », a souligné Dr Konaté.

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 25 juin 2019 à 10:14

TAGS