Desserte de l’électricité : Pourquoi la reprise des délestages à Conakry ?

Crise de courant à Conakry
Cheick Taliby Sylla, ministre de l'Energie
Cheick Taliby Sylla, ministre de l'Energie

CONAKRY-Pourquoi les délestages ont-ils repris à Conakry ? Alors que des manifestations sont signalées çà et là dans la capitale depuis 48 heures, la société en charge de la production et de la distribution du courant en Guinée vient de donner les raisons du déficit criard de l’électricité.

Pour justifier cette crise, EDG à travers un de ses responsables a expliqué qu’il y a une augmentation de charges et un déficit pluviométrie qui entraine la faiblesse du niveau d’eau dans les barrages.

« Nous avons une situation particulière cette année. Au niveau de la pluviométrie, il y a actuellement une faiblesse. Ce qui fait que le niveau d’eau dans les barrages est extrêmement bas. Actuellement il ne pleut pas, cela entraine une situation de déficit surtout au niveau de nos barrages hydroélectriques. Le niveau actuel que nous avons, c’est pratiquement 331, 80 alors que la côte morte est de 329. Ça veut dire que la marge d’Edg est extrêmement faible cette année », a expliqué un responsable d’Edg ce samedi.

Forte augmentation des charges…

Selon lui, la demande est passée de 327 à 380 mégawatts en une année alors que la capacité de production en ce moment est de 300 mégawatts. Une situation quasiment intenable pour l’entreprise, explique-t-il.

« Nous avons une demande de 380 mégawatts au niveau du système alors que la capacité de production à ce jour est de 300 mégawatts. Il y a déficit extrêmement important qu’il faut combler. L’année dernière à la même date, on avait une demande de 327 mégawatts, ça veut dire qu’en un an, on a eu une augmentation de 50 à 60 mégawatts. Ça devient extrêmement difficile. Avec cette augmentation de charge, il y a un déficit important qui s’est crée », a-t-il indiqué.

Cependant pour permettre aux populations de suivre la Coupe d’Afrique des Nations, EDG annonce avoir pris des dispositions. Il s’agit de priver les industrielles pendant les heures de match pour desservir les foyers.

« Les industrielles vont s’effacer pendant les heures de match et donner la priorité à la consommation domestique. Nous allons donner l’électricité dans les foyers et les industrielles seront privées  pendant cette période », a expliqué ce responsable de la guinéenne de l’électricité.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Dimanche 23 juin 2019 à 12:25