Promotion du contenu local : GAC fière d’être la 1ère société minière à adhérer à la BSTP…

Mines

CONAKRY-Acteur majeur du secteur minier guinéen, Guinea Alumina Corporation S.A (GAC) a signé ce jeudi 06 juin 2019 son entrée à la Bourse de Sous-traitance et des partenariats (BSTP). A travers cette entrée,  la filiale de la société Emirates Global Aluminium, une des plus grandes sociétés productrices d'aluminium au monde, devient ainsi la première compagnie minière à adhérer à la BSPT. 

La signature de cet accord de partenariat a eu lieu dans les locaux de la BSTP en présence de quelques  responsables de GAC et du département des Mines et de la géologie. L’objectif est de promouvoir le contenu local. A travers cette adhésion, GAC s’engage notamment à passer ses appels d’offres à travers la bourse de sous-traitance. Cette entrée réjouie les autorités guinéennes qui invitent les autres multinationales à suivre l’exemple de GAC. 

« Nous remercions GAC d’être la première société minière à signer un accord avec la bourse de sous-traitance », a lancé Ahmed Keita, le chef de cabinet du département des mines. Selon lui, la promotion du contenu local est une priorité du président de la République qui a d’ailleurs pris un décret à cet effet, et qui a force de Loi. 

Dès après la mise en place de cette bourse, confie ce haut responsable du ministère des mines, on a écrit à toutes les sociétés minières pour leur demander de se faire enregistrer. Se réjouissant de la signature de cet accord, Ahmed Keita a lancé un appel aux autres compagnies minière afin de suivre l’exemple donné par GAC. 

 « Nous lançons un appel aux autres sociétés de venir s’enregistrer pour l’opérationnalisation de cette bourse, parce qu’elle est très importante dans le cadre de la promotion du contenu local. Elle créeun lien entre les sociétés minières et les entreprises guinéennes. L’objectif du Département est que les retombées du secteur reviennent d’abord aux guinéens. Nous remercions et félicitons GAC. Nous encourageons les autres sociétés à faire de même », a-t-il dit, assurant que toutes les dispositions seront prises afin que toutes les multinationales s’enregistrent à la Bourse d’ici la fin de ce mois. 

Guinea Alumina Corporation S.A (GAC), l’un des chefs de file de l’industrie minière en Guinée, est fier d’être la première compagnie minière à adhérer à la BSTP, l’outil de promotion du contenu local en Guinée. 

« GAC est la première société minière à adhérer à cette plateforme. Nous voulons vraiment avoir un impact réel en Guinée. On veut que les sociétés guinéennes, les guinéens puissent profiter des retombées économiques de notre activité minière », a indiqué Youssouf Sylla, responsable de GAC signataire de l’accord. 

La signature de cet accord est une bonne  opportunité pour GAC de jouer un rôle dans la promotion du contenu local. Dans ce sens là, la compagnie veut que les entreprises guinéennes puissent avoir accès à ses appels d’offres. 

« La plateforme de la Bourse de sous-traitance et des partenariats nous permettra de développer le contenu local et avoir accès aux entreprises compétitives sur le territoire guinéen. Actuellement lorsqu’on fait un appel d’offre, on essaie toujours de privilégier les sociétés guinéennes. Dès qu’une entreprise guinéenne satisfait aux normes, aux exigences de nos cahiers de charge, elle est automatiquement privilégiée par rapport aux entreprises étrangères. C’est une fierté pour nous d’être la première société minière à contribuer au développement de ce contenu local. Et on espère que d’autres sociétés minières vont suivre’’, a ajouté M. Sylla.

La bourse de sous-traitance et des partenariats est une plateforme qui a pour objectif d’améliorer les compétences des entreprises locales à travers l’accès au financement et au renforcement des capacités, a expliqué son Directeur Général Ibrahima Ahmed Diallo.  Elle a été créée dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de promotion du contenu local afin que les guinéens bénéficient des retombées des grands investissements. 

« A travers cette adhésion, GAC s’engage à passer ses appels d’offres à travers la bourse des sous-traitances, à travailler avec la bourse, qu’on puisse renforcer les capacités des fournisseurs afin qu’on puisse développer un secteur privé dynamique. Nous sommes très heureux de cet engagement de GAC », s’est réjoui Ibrahima Ahmed Diallo. 

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 07 juin 2019 à 14:52

TAGS