Mort de Boukariou Baldé à Labé : l’UFDG interpelle le Ministre Yéro Baldé…

Déclaration

C’est avec une profonde tristesse et une vive émotion que la Direction Nationale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a appris le décès du jeune Amadou Boukariou BALDE, à la suite d’un violent coup reçu à la nuque ce vendredi 31 Mai 2019, lors d’échauffourées qui ont éclaté entre agents des forces de l’ordre et étudiants à l’Université de Labé.

Bouleversée par cette tragédie, la Direction Nationale du Parti présente ses plus sincères condoléances à la famille éprouvée et partage avec elle l’immense douleur qui l’étreint en ce mois saint de Ramadan.

Elle regrette que l’absence de dialogue et de responsabilité ait conduit à un tel déferlement de violence allant jusqu’à ôter la vie à un étudiant et à infliger de graves blessures à de nombreux autres. La Direction nationale condamne fermement ce recours à la force meurtrière qui intervient en violation des franchises universitaires, lesquelles, en principe, s’opposent à l’intervention des forces de l’ordre dans des établissements de savoir.

Elle exige des autorités compétentes que toute la lumière soit faite dans les meilleurs délais afin, non seulement de déterminer les circonstances exactes de ce drame, mais aussi d’identifier, de traduire en justice et de punir les auteurs de ces agissements répréhensibles.

En outre, le Ministère de l’Enseignement supérieur est appelé à prendre toutes les mesures idoines afin que de telles tragédies ne se reproduisent plus et que les étudiants puissent jouir de l’exercice de leurs libertés individuelles sans que n’y soit portée une atteinte injustifiée et disproportionnée.

Arraché brutalement et prématurément à l’affection des siens par ceux qui avaient pourtant la responsabilité d’assurer la sauvegarde de son intégrité physique, Amadou Boukariou BALDE, promis à un bel avenir aux dires de son entourage, nourrissait des rêves qui ont été brisés en cette sinistre date du 31 mai 2019. Puisse son âme reposer en paix dans la terre qui l’a vu naître.

 

Conakry, le 3 juin 2019

La Direction nationale

Créé le Jeudi 06 juin 2019 à 10:48

TAGS