Kankan : vive tension dans la ville à la veille de l’arrivée d’Alpha Condé…

Remous sociaux à Kankan
Des manifestants à Kankan
Des manifestants à Kankan

KANKAN- Des échauffourées sont signalées depuis ce matin dans la ville de Kankan. Des jeunes sont sortis manifester contre l’unité de la gendarmerie qui est accusée d’être responsable de la mort d’un homme. Des violences sont signalées notamment dans le quartier Missira, dans la commune urbaine de Kanakan.

Selon nos informations, le drame est survenu lors d’une patrouille dans les zones de consommation de chanvre indien qui a mal tourné. Des témoins ont expliqué à notre reporter qu’une équipe de la gendarmerie qui faisait des patrouilles a mis main sur un chauffeur qui venait à peine de rentrer d’un voyage. Considéré comme un consommateur de drogue, le jeune chauffeur aurait été tabassé à mort avant que son corps ne soit jeté dans le fleuve. Milo.

Après avoir récupéré le corps de la victime, les camarades. du jeune chauffeur se sont dirigés versle siège de préfecture pour exiger que justice soit faite. 

Citée dans cette affaire d'homicide, la gendarmerie a pointé un doigt accusateur sur la police qui à son tour n'a pas tardé à ériger un cordon de sécurité. 

Les  agents de la compagnie mobile d'intervention et de sécurité utiliseront par la suite des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui se dirigeaient vers eux. Plusieurs blessés et de nombreux cas d'arrestation ont été enregistrés dans le rang des manifestants. 

Ce meurtre impliquant les forces de l’ordre intervient moins d’une semaine après la mort de Boukariou Baldé, étudiant en informatique qui a succombé à ses blessures après avoir été victime de bastonade de la part les forces de l’ordre à Labé. 

A suivre…

 

Amadou Oury Souaré

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Kankan

Créé le Jeudi 06 juin 2019 à 17:21