Choix de l’opérateur international pour la révision du fichier électoral, la CENI prépare les dossiers d’appel d’offre (DAO)

Communiqué de presse

CENI-Conakry, le 20 mai 2019 : Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante exprime ses sincères remerciements à tous les acteurs du processus électoral guinéen qui ont accepté d’enrichir de leurs expertises, les travaux de sa dernière retraite tenue à Kindia du 30 avril au 05 mai 2019. Il félicite la presse nationale pour le professionnalisme avec lequel elle a traité cette importante actualité de la CENI.

Maitre Amadou Salif Kébé est aussi heureux d’informer que, conformément au schéma d’activités opérationnelles défini à l’issue de la retraite, la CENI est à pied d’œuvre pour l’élaboration du dossier d’appel d’offre (DAO)en vue du recrutementde l’opérateur internationalqui aura en charge la révision du fichier électoral

Un opérateur local sera également sélectionnésur une base concurrentielle pour un ancrage local de l’ensemble des activités. Quant à la mise à jour du site central de la CENI et l’acquisition de logiciels dédiés, les appels à candidatures ont été adressés à sept (07) firmes depuis le vendredi 17 mai 2019.

 Des opérateurs sélectionnés dans le strict respect des procédures en vigueur…

Aussi le Président de la CENI voudrait rassurer toutes les parties prenantes au processus électoral que l’ensemble des opérations de sélections mentionnées se fera dans le strict respect des lois et procédures en la matière en  Guinée. 

Et fait notable, cette exigence a été rappelée fort opportunément au cours des travaux de la retraite de Kindia en présence des représentants des partis politiques, de la  société civile, des partenaires ainsi que des pouvoirs publics.

        La CENI pour un processus électoral inclusif et transparent

La preuve que la CENI envisage toutes les séquences du processus électoral sur une base consensuelle et inclusive.  

Par ailleurs, il reste entendu qu’une part du reste considérable du matériel électoral sera fournie par les soins de l’Etat selon les dispositions de la nouvelle loi sur la CENI. Ce « matériel électoral lourd » à la charge des structures étatiques comprend entre autres : les urnes, les isoloirs, les kits bleu des bureaux de vote, les engins roulants, le matériel informatique…

Enfin, le Président de la CENI réaffirme sa disponibilité pour tout besoin d’information et invite les acteurs à adresser à son institution leurs demandes de clarification si nécessaire. Maître Amadou Salif Kébé croit que c’est par ce genre d’interactivité que la transparence du processus électoral sera assurée.

 

Contact 

Conseiller en Communication  du Président de  la CENI : Ibrahima K. Diakité 628 338266

Créé le Lundi 20 mai 2019 à 15:42