Siguiri : Moustapha Naïté menace de résilier le contrat d’une entreprise…

Travaux Publics
Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics en visite de Chantiers à Siguiri
Moustapha Naité, ministre des Travaux Publics en visite de Chantiers à Siguiri

SIGUIRI-La route Siguiri-Kintignan-Bouré long de 33 km, les voiries urbaines de Siguiri, le tronçon Kankan-Mandiana long environ de 100 km sont entre autres les chantiers visités par le ministre des travaux ce vendredi 17 mai 2019. Si par endroit Moustapha Naïté est satisfait de l’évolution des travaux, par contre pour ce qui est de certains chantiers, il menace de résilier les contrats de certaines entreprises.

A la fin de la première étape qui consistait qui visiter la voirie urbaine de la ville de Siguiri et la route Siguiri-Kintignan-Bouré, le ministre des travaux publics a détaillé son constat  sur l’évolution des activités.

« Avec l’accompagnement des sociétés SAG et HENAN Chine nous avons fait le constat que sur les 33 km de route à bitumer sur le tronçon Siguiri-Kintignan-Bouré, déjà le bitume a commencé sur les premiers kilomètres, le terrassement est totalement fini. Donc nous sommes globalement satisfait du l’évolution du travail sur Kintignan. En ce concerne la voirie urbaine de Siguiri, nous avons constaté que sur les cinq entreprises qui ont bénéficié des contrats sur ce projet, trois évoluent de façon remarquable notamment une qui a marqué notre attention. IC Travaux a déjà fini les travaux de terrassement et de dégagement,  bientôt elle entamera la phase de pose des pavés. Les autres entreprises telles que SAFA et SOGEFEL sont très avancées. Donc à mon retour à Conakry nous allons envoyer des lettres de mise en demeure aux deux autres entreprises qui n’ont pas démarré de façon efficace sinon nous serons amenés à résilier purement et simplement leurs contrats », a constaté Moustapha Naïté.

Les statistiques sur le niveau d’avancement des travaux de la construction des voiries urbaine de Siguiri sont reparties comme suit : IC Travaux est à 40% d’avancement dans l’ensemble des travaux, SAFA tourne au tour de 15%, SOGEFEL 15% ABS est à 5% d’avancement des travaux.

Revenant sur les travaux de construction de la route Siguiri-Kintignan-Bouré, le sous-préfet de Kintignan explique que ce tronçon est à la fois historique et économique.

« Cette route est historique parce que c’est la porte d’entrée de la colonisation en Haute Guinée et c’est par cette même route que Samory Touré lorsqu’il a été arrêté que les blancs  l’ont transporté au Gabon. Elle est aussi économique parce que depuis Manding médiéval on exploite de l’or à Bouré et c’est par cette route qu’on le transporte. Mais ces derniers temps cette route est aussi appelée la route de la mort parce que la circulation est dense. Donc c’est un acte hautement significatif et nous remercions le Président Alpha Condé » a expliqué El hadj Aliou Guissé.

Après la préfecture de Siguiri, le ministre des travaux publics s’est rendu sur un autre site. Il s’agissait du chantier de la construction de la route Kankan-Mandiana long d’environ 100 km. Sur le site, Moustapha Naïté n’a pas manqué de remercier l’entreprise GUITER pour le travail qui est déjà fait.

« Nous sommes heureux de constater que le travail évolue à une allure assez remarquable. Déjà le terrassement est totalement fini sur les 45 premiers km et le reste du travail qui est à faire c’est de mettre de concassé de 6 cm ensuite le bitume qui va aller encore plus vite. Nous avons demandé à l’entreprise qu’on fasse du bitume sur ce qui a déjà fait l’objet de terrassement avant la saison hivernale », a conclu Moustapha Naïté.

Oumar Bady Diallo

Envoyé spécial d’Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 

Créé le Dimanche 19 mai 2019 à 13:06