Tiken Jah Fakoly : « J’ai dit à Alpha Condé que le 3ème mandat ne passera pas... »

Projet de modification de la Constitution
Tiken Jah Fakoly
Tiken Jah Fakoly

PARIS- C’est depuis la capitale française que l’artiste Tiken Jah Fakoly a fait cette révélation. Le reggae-man ivoirien qui s’apprête à sortir un nouvel album intitulé « Le monde est chaud » a révélé le contenu d’une discussion qu’il a eue avec le Président Alpha Condé.

Tiken Jah Fakoly qui était chez nos confrères de « Rfi » a indiqué avoir dit au chef de l’État guinéen qu’il est opposé à un projet de troisième mandat. Cette prise de position aurait d’ailleurs choqué Alpha Condé.

« Je l’ai dit personnellement au président Alpha Condé, que ce n’est pas une bonne idée. Le troisième mandat ne passera pas en Afrique de l’ouest parce que la jeunesse est réveillée. Quand je lui ai dit, il n’était pas très content », a révélé Tiken Jah Fakoly.

En Guinée, le débat sur l’adoption d’une nouvelle constitution fait rage. Les promoteurs de cette nouvelle Constitution tiennent des meetings de sensibilisation à Conakry et dans les villes de l’intérieur du pays. Les acteurs politiques et des organisations de la société civile promettent de barrer la route aux promoteurs d’un nouveau mandat pour Alpha Condé. Un front national pour la défense de la Constitution a d’ailleurs mis en place.

Tiken Jah Fakoly regrette qu’une de ses chansons soit utilisée lors des différents meetings de sensibilisation pour l’adoption d’une nouvelle Constitution qui permettrait à Alpha Condé de briguer un nouveau mandat. 

« Cette chanson est utilisée pendant tous les meetings d’Alpha Condé sans mon autorisation. Si je pouvais interdire aux militants du RPG Arc en Ciel de jouer ma musique, parce que cette musique c’était pour la libération d’Alpha Condé. Je n’ai jamais chanté pour Alpha Condé mais plutôt pour le prisonnier politique », a précisé Tiken Jah Fakoly.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 16 mai 2019 à 16:36