Route Kissidougou PK63-Guékédou-Kondembadou : les injonctions de Moustapha Naïté aux entreprises…

Travaux Publics

GUEKEDOU-La mission de suivi des chantiers entamée par le Ministre des Travaux Publics se poursuit à l’intérieur du pays. Elle s’’inscrit dans le cadre du suivi des travaux de reconstruction et de construction des routes et des voiries urbaines. Ce mardi 14 mai 2019, Moustapha Naité et sa suite ont visité les tronçons Kissidougou PK63-Guékédou, (18,5 km) dont le coût des travaux est de 180 milliards de francs guinéen et Guékédou-Kondembadou, (35 km) dont le montant d’exécution des travaux est de 300 milliards de francs guinéens. 

Depuis le lancement des travaux de construction de la route Kissidougou PK63-Guékédou-Kondembadou par le Président Alpha Condé au mois de décembre 2018, c’est seulement le 18 avril dernier que la mission de contrôle a reçu les notifications de l’ordre du démarrage des travaux sur le terrain. Mais avant cette date, les entreprises qui sont en charge de la construction de ces tronçons ont réalisé beaucoup d’activités pour faciliter le démarrage effectif des travaux. Parmi ces réalisations effectuées par GUICOPRES, ETEP, HENAN Chine et BEGEC-TP, il y a la construction de la base vie, la base de production et d’autres travaux de démolition et de nettoyage sur le site devant abriter les bureaux et les logements de la mission du contrôle.

 Dès son arrivée sur les chantiers, Moustapha Naïté a constaté qu’il y a un léger retard dans la mobilisation pour l’entretien périodique du chantier. Un retard qui serait dû au fait que la mission de contrôle n’avait pas été recrutée à temps. Vue cette situation, le ministre des travaux publics a donné des instructions fermes aux entreprises afin qu’elles facilitent la circulation des citoyens sur ce tronçon.

naite_image.jpg

« Aujourd’hui la mission de contrôle est mobilisée, l’entreprise est sur le terrain, l’avance de démarrage est aussi payée. Du coup nous avons demandé aux entreprises d’accélérer la cadence, de faire en sorte qu’avant la saison des pluies que les travaux de terrassement commencent. Mais d’ores-et-déjà nous leur avons demandé d’amener immédiatement des équipes pour l’entretien et la maintenance de la route pour permettre d’assurer la fluidité sur ces tronçons pour permettre aux populations de bien circuler », a recommandé Moustapha Naïté, annonçant également que 10 km des voiries de Guéckedou seront bitumés. 

Pour sa part, le chef de la mission de contrôle des travaux d’aménagement et de réhabilitation de la route nationale Kissidougou PK63-Guékédou-Kondembadou a fait le point sur l’évolution de leurs activités depuis le lancement de ces projets.

« En ce qui concerne les travaux d’installation, au niveau de la base vie on est à 85%, au niveau de la base de production nous sommes à 65%. Pour le site destiné aux bureaux et aux logements de la mission de contrôle on est à 5%. De notre côté, les études d’exécution sont en train d’être réalisées par l’entreprise. Sur le plan topographique, l’entreprise a effectué l’installation de la polygonale de base ainsi que les levées de terrain naturel. Ce qui reste maintenant, c’est de produire un projet de terrassement sur les 10 premiers kilomètres et de valider les études concernant les ouvrages hydrauliques », a expliqué Sékhna Cissé qui ajoute que la réalisation de ces deux points leur permettra de démarrer certains travaux pendant l’hivernage.

Faut-il noter que ce projet a été financé par la Banque Islamique de Développement, le Fonds Koweitien et la Banque Arabe pour Développement Economique de l’Afrique. Le gouvernement guinéen prend en charge le dédommagement des populations qui seront affectés par lesdits travaux. 

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Mercredi 15 mai 2019 à 15:06