Société : la polygamie récusée en Guinée…

Société
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY- C’est une victoire pour les défenseurs des droits des femmes ! Les députés guinéens ont adopté le nouveau code civil révisé au cours d’une plénière tenue ce Jeudi 09 mai 2019. Le nouveau texte révisé précise que le mariage est désormais soumis au régime de la monogamie pour tous les citoyens guinéens.  Il a cependant quelques dérogations. 

La Polygamie qui était la règle dans le précédent texte est désormais prévue comme une exception, tandis que la Monogamie qui était l‘exception, redevient à partir d’aujourd’hui la règle en  matière de mariage pour les citoyens guinéens.

Selon l’article 281, « le mariage est soumis au régime de la monogamie pour tous les citoyens guinéens. Toutefois, le futur mari peut, au moment de la célébration du mariage, en présence de sa future épouse et avec l'accord explicite de celle-ci, déclarer qu'il opte pour la polygamie limitée à deux (2), trois (3) ou quatre (4) femmes qu'il ne peut dépasser. Faute par l'homme de souscrire à l'une des options de la polygamie, le mariage est placé de manière irrévocable sous le régime de la monogamie, sauf dispense accordée dans les conditions prévues à l'article 282 du présent code. En l'absence d'accord entre les futurs époux sur l'option de la polygamie, l'officier de l'état civil ne peut célébrer le mariage ». 

Et l’article 282 précise : « Par dérogation aux dispositions de l'alinéa 1 de l'article précédent, le président du tribunal compétent peut, sur requête, pour des raisons graves ayant le caractère de force majeure, dûment établi par les autorités médicales, autoriser le changement du régime du mariage ». 

Cette adoption du code civil révisé clos le débat sur le  mariage. Les supporters de la monogamie peuvent crier victoire mais avec beaucoup de d’humilité.  Car la polygamie est une pratique courante au sein de la société guinéenne fortement ancrée dans la tradition et la religion. L’islam d’ailleurs autorise un homme à épouser jusqu’à quatre femmes. 

 

Focus Africaguinee.com

Créé le Jeudi 09 mai 2019 à 18:44

TAGS