Dr Alpha Amadou Diallo : « Alpha Condé se moque de qui ? »

Interview
Dr Alpha Amadou Diallo
Dr Alpha Amadou Diallo

CONAKRY- En séjour à Conakry, le fils de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale s’ajoute aux nombreux opposants au projet d’adoption d’une nouvelle Constitution en Guinée. Dr Alpha Amadou Diallo, l’un des fils d’El hadj Biro, l’ancien Président du Parlement guinéen, revient ici sur les raisons de sa prise de position.

 

AFRICAGUINEE.COM : La CENI a dévoilé un calendrier pour l’organisation des élections législatives. Comment l’analysez-vous? 

DR ALPHA AMADOU DIALLO :Comme vous le savez, monsieur Alpha Condé n’a jamais respecté un calendrier électoral. Il a toujours fait pour décaler à sa guise le processus électoral et les élections en Guinée. Pour ce qui est des élections législatives, ce n’est pas le timing-là qui est important puisqu’il y a un problème de logistique. Particulièrement le fichier électoral qui a été audité et des anomalies majeures ont été détectées par les experts. Il va falloir corriger ces anomalies non seulement pour extirper les personnes recensées fictives qui sont de l’ordre de 1 500 000, il va falloir aussi enrôler les nouveaux électeurs, c’est à dire ceux qui ont atteint l’âge de 18 ans. Donc, le faux fichier qui était là depuis 2015, il va falloir le toiletter avant de venir à un processus électoral même si ça devrait durer jusqu’à un an.

Qu’en sera-t-il des députés dont le mandat a expiré ? 

Les députés peuvent siéger à l’Assemblée Nationale. La question n’est pas là puisque la loi a dit que c’est la nouvelle Assemblée qui remplace l’ancienne. Maintenant il y a effectivement un vide qui ne fixe pas un timing. Mais je dois dire que le problème actuellement en Guinée, c’est comment toiletter le fichier électoral. C’est-à-dire recenser ou reprendre le recensement et faire un fichier électoral accepté de tous, quelque soit le temps que cela va prendre. Techniquement, selon les experts, cela est faisable même dans trois mois.

L’autre sujet qui domine beaucoup l’actualité du pays c’est cette question liée à une nouvelle Constitution que certains thuriféraires du régime sont en train de promouvoir partout. Selon vous comment les forces vives devraient-elles s’organiser pour empêcher ce projet de se réaliser ?

La Constitution actuelle est valide. Je rappelle qu’elle a été élaborée par le CNT (conseil national de la transition) avec la participation de toutes les forces vives de la nation : partis politiques, syndicats, société civile, etc. A l’époque, tout le monde était partie prenante pour qu’on sorte du statu quo de la transition militaire. Cela étant, on a procédé à la mise en place de cette constitution qui a été acceptée et qui a permis à monsieur Alpha Condé d’être élu et de prêter serment. Si cette constitution n’est pas valide, ça veut dire que l’élection de monsieur Alpha Condé est invalide. Quant à la  Constitution elle-même, elle peut être améliorée, toutes les Constitutions du monde ne sont pas parfaites, elles peuvent être améliorées, l’Assemblée Nationale est faite pour ça. 

Maintenant, quant à l’avènement de la 4èmeRépublique, c’est là où le bas blesse puis qu’Alpha Condé veut promouvoir la 4èmeRépublique pour prétendre ne pas être concerné par les articles de la Constitution qui l'a installé comme Président de la République.  Ça c’est un parjure. Conséquemment, une fois qu’il est dans cette logique-là, il est dans l’illégalité. Et la durée du mandat présidentiel ne peut pas être prolongée. Donc monsieur Alpha Condé à mon avis, il aurait mieux fait de faire des élections à l’échéance dû pour que les guinéens se retrouvent et qu’ils choisissent leurs dirigeants de la base au sommet.

Maintenant pour défendre cette Constitution, le plus difficile c’était de se constituer, déjà cela est fait. On ne peut se permettre que de l’indépendance de la Guinée à maintenant, à chaque alternance il faut un coup d’Etat militaire. Ce qui est mieux de faire, c’est de faciliter les élections. Les forces vives se sont constituées. Maintenant à elles d’assumer leurs responsabilités à savoir : sensibiliser la population, informer la population sur les enjeux. Cet avènement d’une 4èmeRépublique n’a pas pour vocation d’améliorer le vivre ensemble, mais c’est de permettre à un individu et à son clan de garder le pouvoir à leur niveau.

Quelle lecture faites-vous de la dernière sortie du président Alpha Condé à Kindia quand il a dit je cite : « j’ai écouté vos messages, pour le moment je suis l’écoute du peuple et qu’au moment opportun, je répondrai ».  

Ça, c’est une acrobatie propre à monsieur Alpha Condé. Le peuple a déjà décidé sur cette question. Nul ne peut exercer pus de deux mandats présidentiels consécutifs ou non. C’est-à-dire que même si monsieur Alpha Condé fait l’avènement d’une 4èmeRépublique, il n’est pas concerné par cette élection. Il ne peut pas être plus de deux fois de suite candidat à la présidentielle, ce n’est pas possible. Donc je vois mal comment il pourrait dire qu’avec l’avènement d’une 4èmeRépublique, il va arrêter par exemple l’horloge de la Guinée. Monsieur Alpha Condé fait de la surenchère pure et simple. Il fait une acrobatie pour se maintenir au pouvoir, mais c’est impossible. La volonté du peuple est déjà claire et nette là-dessus. La preuve, pour faire un meeting à Kindia, il a été obligé de transporter des dizaines de bus remplis de Conakry, il y a eu même un embouteillage entre Maneyah et Kindia tellement qu’il y avait de bus et la ville de Kindia était quadrillée militairement. Personne ne pouvait bouger à Kindia sauf les élèves qu’on a sortis des salles de classe auxquels on a donné des tenues, des militaires avec un pointage régulier, des enseignants, pour pouvoir fixer les gens au stade. 

Il se trompe lui-même puisque le peuple n’était pas là. Mieux, ils ont fait un communiqué au nom d’Elhadj Sékhouna disant qu’il soutient la modification de la Constitution. Mais ce dernier a démenti formellement. En plus, le maire de Kindia s’est déclaré favorable au nom des maires de la basse côte pour une nouvelle Constitution. Lui aussi a été démenti formellement et par son parti et par ses pairs de la région. Donc monsieur Alpha Condé se moque de qui ? Les guinéens n’en veulent pas. On parle de l’assainissement de chaque dernier samedi mais la ville est sale. L’électricité, c’est le seul pays au monde où l’électricité voyage de porte-à-porte. Monsieur Alpha Condé va continuer quoi ? Les tueries ? Le couvre-feu au XXIèmesiècle ? Les PA partout avec des bases militaires en plein centre urbain comme si on était en guerre ? Ces pyromanes qui sont là à galvaniser le 3èmemandat ou la 4èmeRépublique n’ont qu’à dire au peuple à quoi bon. On entend que des scandales financiers, des marchés de gré à gré, des scandales dans les mines. Où sont les recettes minières de Boké ? Personne n’en sait. Donc monsieur Alpha Condé ne doit pas continuer cette gabegie-là. 

 

Entretien réalisé par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 09 mai 2019 à 11:19