Beyla: L'UNICEF construit un centre d'encadrement communautaire…

Echo de nos régions
Inauguration d'un centre d'encadrement communautaire à Nionsomoridou
Inauguration d'un centre d'encadrement communautaire à Nionsomoridou

BEYLA- Fidèle à sa mission, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) s’investit dans l’encadrement des communautés à la base, notamment les "tout-petits". Dans ce cadre, cette agence des Nations-Unies a construit un centre d’encadrement communautaire à Nionsomoridou, une sous-préfecture de Beyla, en Guinée forestière.

L’inauguration dudit centre a eu lieu ce jeudi 02 mai 2019, en présence des responsables de l’UNCEF dans la région, des autorités régionales et préfectorales de l’éducation, ainsi que des autorités administratives de la préfecture de Beyla, a-t-on constaté.

Les populations de la sous-préfecture de Nionsomoridou sont aux anges. Grâce à l’UNICEF, elles viennent de bénéficier d'un centre d’encadrement communautaire. Ce programme initié par l'UNICEF permet à 09 collectivités de la région forestière de bénéficier d’une éducation de base de qualité pour les petits enfants âgés de 3 à 5 ans.

Ces activités s'inscrivent dans le cadre d'un partenariat entre le gouvernement guinéen et L’UNICEF à travers l'approche des communes de convergence et le Programme National des Appuis aux Communes de Convergence “ PNACC”. L’objectif visé est d’assurer un encadrement approprié à tous les enfants en âge préscolaire.

“Dans la région forestière, UNICEF en collaboration avec le gouvernement guinéen, œuvre pour l’exécution d'un certain nombre d’activités dans 09 communes. Elles sont destinées à assurer un développement à la base. Aujourd’hui c’est l’inauguration du centre d’encadrement communautaire dans la commune rurale de Nionsomoridou. C’est une activité qui s'inscrit dans l’action de ce partenariat qui vise à pouvoir assurer un encadrement approprié à tous les enfants de la commune qui sont en âge préscolaire. Ceci leur permettra d'avoir des bases essentielles mais aussi toute l’énergie nécessaire à pouvoir accéder à l’école primaire. Le tout rentre dans la stratégie nationale à travers le programme du plan national de développement économique et social, qui veut l’émergence de la Guinée et à travers lequel, l’éducation est un fondement essentiel”, a déclaré Dr. Claude N'gobou, chef bureau zone sud UNICEF Nzérékoré.

Il a également lancé un message à l’endroit des parents d’élèves auxquels il demande d'accorder beaucoup plus d’importance à l’éducation des enfants surtout les filles. « L’éducation est un fondement du développement. Elle est la base du développement. Il y’a une importance à accorder à la fois à l’accès de l’éducation mais aussi à la qualité de l’éducation. L’invitation est celle de demander à tous les parents d’envoyer leurs enfants à l’école, surtout les filles. Elles doivent être scolarisées parce qu’elles ont aussi une place à jouer dans le développement », a conseillé le chef bureau zone sud UNICEF Nzérékoré.

Monsieur Diallo Bachir DPE (directeur préfectoral de l’éducation) de Beyla a pour sa part encouragé les parents à faire venir leurs enfants à l’école. Selon lui, si le nombre d'inscrits n'augmente pas, il ne faudrait pas non plus qu’il diminue.

Cette action de l’UNICEF a réjoui les populations bénéficiaires de Nionsomoridou. Le premier responsable de la commune a félicité et remercié UNICEF tout en s'engageant à œuvrer  pour son bon fonctionnement.

“ Chers invités, je promets solennellement que le CEC de Nionsomoridou fonctionnera toujours et je m’impliquerai personnellement pour son bon fonctionnement”, a promis Salimou Souaré au nom de la commune.

L'effectif actuel de ce centre de deux salles de classe est de 117 enfants dont 53 filles. Beyla, Nionsomoridou et Gbakedou ont bénéficié de ces centres tout comme Bolodou et Fangamadou dans Gueckédou, Bignamou dans Yomou, Bossou dans Lola, Kobela et Womey dans la préfecture de Nzérékoré.

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d'Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél: (00224) 628 80 17 43

Créé le Vendredi 03 mai 2019 à 15:49

TAGS