Menace d’évasion de prisonniers : Qui veut attaquer la maison centrale de Kindia ?

Insécurité à Kindia
Prison civile de Kindia
Prison civile de Kindia

KINDIA- La menace d’une attaque contre la prison civile de Kindia est prise très au sérieux par les services de sécurité. Des mesures restrictives viennent d’être prises à l’encontre des détenus de ce centre de détention, l’un des plus grands du pays. Tout serait parti d’une alerte liée à une attaque visant la maison centrale de Kindia pour aider certains prisonniers à s’évader. Les services pénitentiaires ont ainsi pris des mesures drastiques jusqu’à l’aboutissement des enquêtes, a appris Africaguinee.com. 

 «Depuis vendredi matin les prisonniers sont privés de leurs postes téléviseurs. Selon les responsables de la justice, un détenu  a planifié une évasion dont les complices seraient dehors. Un nom et un numéro ont été donnés. C’est suite à ça que les télés et certains appareils ont été sortis des cellules de la prison. Tous les appareils sont à la justice à l’heure qu’il fait »a confié un garde pénitencier à la maison centrale de Kindia.

Chez les proches des détenus, c’est l’incompréhension. « Je me demande en quoi une menace d’évasion peut être liée à un poste téléviseur. Tout a été retiré. Ils ont promis de ramener mais quand, on n’en sait pas. Quelqu’un qui veut fuir, il ne peut pas partir avec un poste téléviseur, c’est vraiment difficile de rester sans télé à la prison. Selon le régisseur les postes téléviseurs vont être ramenés dans quelques jours. Mais ce que j’ai compris, tous les détenus sont inquiets », a confié un proche d’un détenu. 

Joint par un journaliste de notre rédaction, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kindia a apporté des précisions : «Les conditions de détentions des détenus n’ont pas été touchées. Nous avons reçu des informations comme quoi la sécurité de la maison centrale est menacée. Donc pendant le week-end dernier, nous avons décidé de prendre des mesures restrictives jusqu’à ce mardi. Cela est consécutif à des informations liées à des menaces de l’intégrité de la prison. C’est jusqu’à demain mardi » a précisé le procureur Mamadou Dian Bora Diallo.

Il faut préciser que des détenus condamnés à des lourdes peines sont souvent incarcérés à la maison centrale de Kindia.  

 

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 664 93 45 45

Créé le Mardi 23 avril 2019 à 12:28

TAGS