Alpha Condé précise : « S’il y a modification de la Constitution, il y a troisième mandat… »

Projet de modification de la Constitution
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- La volonté du Président Alpha Condé de briguer un troisième mandat se précise davantage en Guinée. Dans un entretien accordé à des confrères sénégalais, le Chef de l’État guinéen a indiqué que l’adoption d’une nouvelle Constitution conduirait directement à un troisième mandat. 

« Le président de la République est le principal garant des institutions. Maintenant, la souveraineté d’un peuple appartient au peuple. Donc, seul, le peuple peut décider. Quelqu’un ne peut pas se mettre à la place du peuple. Moi, j’observe, mais je suis le principal garant de la défense des institutions. Ce qu’on oublie, c’est que la souveraineté appartient au peuple et seule la volontaire populaire s’impose à tout le monde », a souligné Alpha Condé qui rappelle avec insistance que l’adoption d’une nouvelle Constitution ouvrirait automatiquement la voie à un troisième mandat. 

 

« S’il y a modification de la Constitution, il y a troisième mandat, s’il n’y a pas de modification de la Constitution, il y a mandat ou pas… Moi, pour le moment, je pense que le débat est ouvert et il doit être libre. Chacun est libre de défendre sa position, mais il appartient au peuple de trancher », précise Alpha Condé.

Les choses semblent donc se préciser davantage quant à la volonté d’Alpha Condé de briguer un troisième mandat. 

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 20 avril 2019 à 12:40