Meeting géant de l’UFDG à Pita : le parti de Cellou répond à Mouctar Diallo…

Politique
Meeting de l'UFDG à Pita
Meeting de l'UFDG à Pita

PITA-Le parti de Cellou Dalein Diallo a animé un grand meeting ce mercredi 17 octobre dans la préfecture de Pita. Cette mobilisation a réuni plusieurs hauts responsables de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), venus de Conakry. Parmi ceux-ci, il y avait les vice-présidents du parti Dr Fodé Oussou Fofana, Ibrahima Chérif Bah, et des députés uninominaux, les honorables Diouldé Sow (Pita), Cellou Baldé (Labé), a constaté sur place Africaguinee.com.

Ce grand rassemblement sonne comme une réponse cinglante au tournoi décrié de reconnaissance du Foutah au professeur Alpha Condé piloté par le ministre de la jeunesse Mouctar Diallo. L’UFDG a tenu à rassurer que Pita reste un bastion imprenable de l’opposition républicaine. Les militants de l’UFDG venus de plusieurs localités de Pita se sont massivement mobilisés. Au cours de ce grand rassemblement, des discours caustiques ont été prononcés à l’encontre de l’initiative de Mouctar Diallo.

« L’attitude de Mouctar ressemble plutôt à de la provocation. L’initiative de Mouctar est personnelle, il a voulu justifier  l’argent, il a demandé  à Alpha Condé de l’argent avec l’argument qu’il est capable d’organiser un tournoi ici, s’il avait parlé simplement d’un tournoi on aurait compris. Mais un tournoi de reconnaissance  à Monsieur Alpha Condé pour ses œuvres au Foutah. Quand on a 103 jeunes tués, quand on a les maisons de Kaporo-Rails cassées il n’y pas même pas deux mois encore qu’un ressortissant de Pita, s’il n’était pas de Pita on aurait compris également, mais il est de Maci, il vient ici pour dire à Alpha Condé tu as bien fait de tuer ces jeunes 82 sur les 103 sont de Pita, le plus grand nombre aussi est de Maci et Gongroè aussi. Il dit aussi Alpha Condé tu as bien fait de casser Kaporo-Rails. Pour moi quelqu’un de réfléchis qui a quelque chose dans la tête,  ne peux pas faire ça. À partir de cet instant, il faut dire que Mouctar est entré dans l’histoire de Pita, il faut dire à partir de cet instant Mouctar n’est plus un enfant aimé de Pita. A cause de l’argent, il a vendu sa dignité, il a fait ce qu’on ne peut pas faire, il a dépassé la limite de l’acceptable. Si Mouctar avait un de ses frères tués il n’aurait pas fait cela. Alors nous sommes arrivés parce que le député de Pita n’était pas là, sinon on n’aurait pas entendu tout ça, mais en trois jours l’opinion est située sur ce qui se passe à Pita, le député Diouldé a rectifié le tir. Il a fallu qu’on vienne pour expliquer ensemble les risques qu’il y a, je pense que le message est passé » a déclaré Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG qui  a présidé le meeting devant des militants de son parti venus de plusieurs localités de Pita.

Au nom de l’ensemble des élus Pita sous la bannière de l’UFDG, Mamadou Oury Diallo, le maire de la commune urbaine de Pita a flétri l’attitude du ministre de la jeunesse.

« Je suis agent de développement local. Il a été constaté que les activités sportives engagées  par Mouctar Diallo ne sont que de la propagande en réalité, c’est pour tout juste plaire à quelqu’un. Donc il ne faut pas crier à l’euphorie. Si c’était des actions de développement, elles y vont dans le cadre de l’intérêt de nos populations. Le président de la République lui-même a mandat d’appuyer et d’aider pour le développement local. Alors si Mouctar Diallo profite de l’occasion pour parler d’activités sportives derrières lesquelles on veut insinuer autre chose  qui ne colle pas à la réalité, en ce moment les gens sont tenus obligés de replier et de réfléchir parce qu’il faut se remettre en cause pour prendre des dispositions. Ces dispositions à prendre sont simples : il faudra qu’on rassure ce que Mouctar est en train de faire, c’est embobiner les gens, tout le monde a compris ce qu’il fait n’est pas constructif, ce n’est pas dans le cadre du développement. On s’est dit mieux vaut le laisser avec son ballon il va  continuer, nous n’allons pas nous mêler parce que ce n’est pas une action de développement », a martelé le maire de Pita.

Le député uninominal de Pita Diouldé Sow, l’initiateur de ce meeting est serein par rapport à la position de sa ville Pita et des élus de l’UFDG dans la zone. Selon lui, Pita reste un bastion imprenabe de l’UFDG. «  La vérité est facile à dire. Il y a une seule vérité et plusieurs mensonges. Pita reste toujours un bastion  imprenable de l’UFDG, Pita est de l’opposition républicaine et Pita a toujours été un rempart pour tout ce qui est lutte pour l’instauration de la démocratie en Guinée. Et Pita vient de le prouver encore. Mouctar est venu à Pita avec des personnes pour faire de la mamaya dans les terrains et il repartira avec ses gens et laisser Pita tranquille. Toutes les sous-préfectures sont là, les notables, tout le monde est là, on dit non à Mouctar, non à son initiative et non à tous ceux qui est 3ème  mandat ou changement de la constitution. Je vous rassure qu’aucun élu de l’UFDG dans les collectivités n’est monté dans le bateau de Mouctar. C’est pourquoi tous les maires et l’ensemble des élus sont là. À Maci par exemple Mouctar est allé avec 512 personnes et il a quitté  avec les 512 laissant Maci tranquille. Tout le monde est venu pour dire c’est faux  nous ne sommes pas dedans », a rassuré le député uninominal de Pita honorable Diouldé Sow.

Au nom des jeunes de l’axe, Mamadou Alpha Diallo dit Alpha Tesse, membre de la délégation venue de Conakry a livré un message aux populations de Pita.

« Je suis porteur d’un message des jeunes de l’axe Hamdallaye, Bambeto, Cosa jusqu’à Kagbelen. Vous savez que le combat est mené par ces jeunes. Ils me chargent de vous dire qu’ils sont nés à Conakry mais leurs parents viennent  tous  de Pita. S’ils sont braves et courageux c’est parce que le sang de Pita coule dans leurs veines, ils ouvrent leur poitrine aux balles. Les jeunes m’ont chargé aussi de  vous dire qu’ils résistent pour conduire Cellou Dalein à Sekhoutoureya en 2020. Ce que les jeunes ne digèrent pas,  c’est la venue de Mouctar à Pita pour ce fameux tournoi, ils vous invitent au boycott du reste du tournoi parce qu’il y a des choses que vous ignorez », a-t-il lancé.

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 18 avril 2019 à 12:03

TAGS