Guinée: Les footballeuses du Projet Foot For Change bénéficient d’une formation sur les IST et le VIH-SIDA

Publireportage

CONAKRY-Les 50 jeunes filles inscrites dans l’académie Foot-Elite dans le cadre du projet Foot For Change financé par la fondation SMB Winning et encadré par les associations African Initiative for Women (AIW) ont suivi ce dimanche 14 avril 2019 une formation sur le VIH-SIDA et les IST. Au cours de cette formation, ces jeunes filles footballeuses ont eu la chance de comprendre c’est que sont le VIH-SIDA, les IST et quelle est la relation entre les deux. Plus loin, le formateur a expliqué les moyens de prévention de ces maladies et infections pouvant être mortelles.

Aliou Dalein Baldé, chef du projet Foot for Change au niveau d’African Initiative for Women (AIW) et formateur, a expliqué le bien-fondé de cette initiative qui vise à renforcer l’éducation des footballeuses. Il a ajouté, qu’en dehors du domaine du football, le projet visait également à donner une bonne éducation aux footballeuses pour qu’elles puissent mieux étudier et préparer leur avenir.

« Cette activité est une causerie éducative qui figure en bonne partie dans les activités prévues dans le cadre du projet. Les promoteurs et les exécutants du projet tiennent entièrement à cœur de mener simultanément les volets éducatif et sportif. D’ailleurs, le volet éducatif est plus important à notre entendement que le sportif. Nous sommes conscients qu’il n’est pas évident que toutes ces filles deviennent des footballeuses professionnelles et qu’elles puissent vivre du football. Nous nous accentuons particulièrement sur le renforcement scolaire et c’est pourquoi le projet prend entièrement en charge leurs frais de scolarité, assure les fournitures scolaires mais aussi organise des cours de remise en niveau qui sont payés..[BD1] Nous vivons dans une société où il peut y avoir des obstacles socio-culturels qui font que la jeune fille peut voir son avenir freiné ou brisé ; d’abord par le refus de scolariser les filles, mais aussi en les mariant très tôt e parfois en usant de la force.», a expliqué le formateur.

aliou_dalein_balde.jpg« Le dimanche dernier nous étions avec les footballeuses pour parler du mariage précoce, dans la semaine à venir nous allons aborder les régimes matrimoniaux, l’excision, la planification familiale. Au total nous avons prévu dix séances dans l’année avec dix thématiques différentes », a-t-il ajouté.

Néné Sacko est l’une des footballeuses qui a suivi la formation : « Je vais tirer beaucoup de leçons de ce cours, ça m’a apporté beaucoup de conseils sur la manière dont je vais gérer ma vie, notamment au niveau de la protection afin d’éviter les maladies. On sait que le VIH-SIDA est une maladie très dangereuse et je promets de respecter les conseils du formateur, c’est-à-dire l’abstinence ou sortir avec une seule personne fidèle à moi et avoir la fidélité réciproque. Ensuite, je vais partager ces informations que j’ai eues ici avec mes amis dans le quartier, et aussi dans ma propre famille », a promis cette footballeuse. 

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Lundi 15 avril 2019 à 19:59

TAGS