Crise politique en Algérie: de nombreux guinéens bloqués à Alger…

Immigration clandestine
Des migrants subsaharien bloqués en Algérie
Des migrants subsaharien bloqués en Algérie

ALGER-La crise politique en Algérie touche de nombreux guinéens ! Depuis le début des monstrueuses manifestations qui ont balayé Abdel Aziz Bouteflika, plusieurs ressortissants guinéens sont dans des difficultés. Ils sont bloqués, sans assistance, dans ce pays. Ils ne peuvent pas sortir du pays en passant par l’aéroport d’Alger. Pire, ils sont dépossédés de leurs biens : argent, téléphones etc.

Ce pays maghrébin est devenu ces dernières années, l’un des points de passage privilégiés des candidats à l’immigration clandestine vers l’Europe.  De nombreux guinéens ramassés dans des opérations de rafles, voulant retourner au bercail, sont bloqués depuis le début des contestations. Pourtant, la plus part détiennent des laissez-passer.

La situation préoccupe le conseil de la diaspora guinéenne à Alger. Selon nos informations, Conakry a été saisi. Interrogé, un membre du bureau du conseil de la diaspora guinéenne en Algérie a décrit une situation préoccupante. Il interpelle les autorités guinéennes afin qu’elles agissent vite pour aider les guinéens qui veulent quitter le pays.

« Ça ne va pas actuellement ici pour les étrangers, on empêche les gens de sortir via l’aéroport avec les laissez-passer. Une centaine de subsahariens ont été refoulés. Parmi eux, il y a au moins 20 guinéens. Les autorités guinéennes sont déjà informées de la situation, le chargé des affaires de l’ambassade de Guinée, Aboubacar Bady Touré a adressé  une lettre au ministère guinéen des affaires étrangères. Au début du refoulement, une délégation du consul de Guinée s’était rendue à l’aéroport pour demander les raisons. Ils nous avaient rassuré qu’on n’allait  pas les refouler mais  qu’ils passeront devant un procureur s’il n’y a pas de problème chacun va repartir à l’aéroport pour voyager.

L’autre problème c’est quoi ? On les dépouille de tout ce qu’ils ont : téléphones, argent, valises. Nous demandons aux autorités guinéennes de nous appuyer afin qu’on trouve vite une solution avec l’Algérie pour que les gens puissent sortir du pays avec leur titre de voyage y compris leurs affaires. Parce que la crise politique s’enlise ici. Nous demandons au président Alpha Condé de s’impliquer personnellement. Nous demandons aussi à vous la presse de vous impliquer pour que les gens se débloquent ici. (…) Cette fois les algériens sont plus durs, même des chinois, des turcs, et beaucoup d’autres nationalités sont bloqués. Certains sont détenus au camp de Blida depuis le 4 Avril. Maintenant les subsahariens qui font frontière avec l’Algérie comme le Niger et le Mali sont reconduits vers la frontière. Le problème, si on dure dans cette situation, les gens ne peuvent plus sortir via l’aéroport, on jette les gens dans le désert » a confié Mohamed Traoré, deuxième conseil chargé de la communication au sein du bureau de la diaspora guinéenne en Algérie.

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 93 45 45

 

Créé le Lundi 15 avril 2019 à 10:23