Guinée : Pourquoi le Maréchal Sissi est venu à Conakry ?

Coopération

CONAKRY- Abdel FATTAH AL-SISSI, Président de la République Arabe d’Égypte, première puissance militaire du contient, a effectué du 07 au 08 avril 2019, une visite d’Etat Guinée. Que cachait cette visite ? Enquête !

Alpha Condé, le dirigeant guinéen a accueilli un hôte singulier dimanche dernier.  Il s’agit du Marechal Al Sissi Président en exercice de l’Union africaine, arrivé au pouvoir en Egypte par un coup de force qui a renversé Mohamed Morsi en 2013. Réfractaire aux contestations, c’est sa première visite en terre de Guinée, une première d’ailleurs pour un président égyptien depuis 1965. Officiellement, elle s’inscrit dans le cadre du renforcement et de la diversification des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays. Mais pour qui connait le contexte, il faut voir les raisons ailleurs. 

Première puissance militaire du continent, l’Egypte souvent vu sous le prisme d’Etat arabe veut soigner son image et assoir une certaine influence en Afrique subsaharienne.  Pour ce faire, « il a besoin de soutiens. Ce n’est pas pour rien que sa tournée l’a mené respectivement en Guinée, au Sénégal et en Côte d’Ivoire », analyse un observateur.

Marechal Al-Sissi dont l’arrivée à la tête de l’Union Africaine a été vivement critiquée, a un atout. La présidence tournante de l’UA », analyse un observateur. Cette fonction n’est pas anodine pour quelqu’un qui nourrit l’ambition d’accélérer le développement des infrastructures sur le continent, assurer la rentrée en vigueur de la zone libre-échange continentale africaine (ZLEC), taire les armes et créer de l’emploi pour la jeunesse du contient. 

 « Cette tournée en Afrique de l’Ouest s’inscrit dans le cadre de l’intérêt que porte l’Egypte à l’intensification des démarches et la coordination avec les frères africains pour renforcer les relations égyptiennes avec tous les pays africains sur tous les plans », explique un officiel égyptien.  

Plusieurs accords stratégiques ont été signés en marge de cette visite  de 48heures du successeur de Mohamed Mursi à Conakry. Selon nos informations, outre les conventions et accord de coopération interuniversitaires, les deux Etats ont convenu de renforcer leur coopération notamment dans les domaines militaire, économique et sécuritaire.

Alpha Condé et Abdel Fattah Al-Sissi ont instruit leurs Ministres respectifs d’explorer les « opportunités de coopération entre les deux pays, dans les domaines militaire et sécuritaire, en mettant un accent particulier sur la formation et le renforcement des capacités », révèlé un officiel guinéen.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 12 avril 2019 à 11:42