Nouvelle Constitution : Des effigies et t-shirts de propagande brûlés à Tanénè

Projet de nouvelle constitution
Des effigies de propagande au projet de nouvelle Constitution brûlées à Tanénè
Des effigies de propagande au projet de nouvelle Constitution brûlées à Tanénè

DUBREKA-Depuis le début des contestations liées au projet de nouvelle Constitution et de troisième mandat, c'est la première fois qu'on assiste à ce scénario. Des effigies et des t-shirts de propagande au projet de nouvelle Constitution ont été incendiés ce jeudi 11 avril à Tanénè, une sous-préfecture située dans la préfecture de Dubreka où les risques d'affrontements entre camps rivaux était énorme. Mais il y a eu plus de peur que de mal.

Selon nos informations les opposants au projet de nouvelle Constitution et de troisième mandat ont vite pris le dessus sur les promoteurs. La mobilisation de ces derniers n'ont pas fait long feu.

"Aux environs de midi l'inquiétude était grande, parce que deux groupes rivaux se sont retrouvés presque nez à nez. Chacun voulait se  faire entendre. Finalement les anti 3ème mandat ont réussi à chasser les pro au carrefour Tanene là où se trouve le monument du Général Lansana Conté. Les contestataires ont enlevé les banderoles de propagande pour les brûler. Aucun incident majeur n'a été signalé sur les lieux. Ceux qui manifestaient pour la nouvelle Constitution sont partis sans opposer de résistance", a confié Africaguinee.com Seydouba habitant de Tanénè.

Des mouvements similaires ont déjà eu lieu çà et là notamment en basse Guinée. Alpha Condé qui est censé quitter le pouvoir en 2020, maintien toujours le flou.

Plusieurs hauts cadres de son parti font la promotion d'une nouvelle constitution, qui lui permettrait de briguer de nouveaux mandats. Mais le projet qui menace l'alternance démocratique à la tête du pays est vivement contesté.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 11 avril 2019 à 22:02