Maradona sanctionné pour avoir affiché son soutien à Maduro et critiqué Trump

People

La Fédération mexicaine de football a infligé une amende à Diego Maradona, l'entraîneur de Dorados de Sinaloa, qui avait dédié la victoire de son équipe, 3-2 contre Tampico, le 31 mars, à "Nicolas Maduro et à tous les Venezueliens qui souffrent". Il avait dans la foulée traité de "shérifs du monde", le président Donald Trump et le gouvernement américain.

Maradona a ainsi contrevenu au code d'éthique de la fédération mexicaine, qui interdit de mêler le sport et la politique.

Le montant de l'amende n'a pas été dévoilé. La neutralité doit être observée par tous les acteurs, joueurs et entraîneurs, du football mexicain, a rappelé la fédération dans un communiqué.

Menace de démission

Agé de 58 ans, Maradona est connu pour être l'ami du président vénézuélien, et de son prédécesseur Hugo Chavez, décédé en 2013. Il était apparu l'an dernier en train de danser à Caracas avec le drapeau vénezuelien, après un discours électoral de Maduro.

Il menace aujourd'hui de démissionner comme coach des Dorados, actuellement 4es de la Liga de Ascenso, la D2 mexicaine.

"Ce n'est pas parce qu'ils ont la bombe atomique que ces Yankees peuvent nous marcher dessus", avait également déclaré Maradona le 31 mars.

Source: Belga

Créé le Mercredi 10 avril 2019 à 6:57