Siguiri: vague d'arrestations à Kourémalé après le meurtre d'une policière...

Echo de nos régions
Le commissariat de police de Kourémalé
Le commissariat de police de Kourémalé

SIGUIRI-Plusieurs personnes, principalement des responsables locaux, ont été arrêtées suite aux manifestations intervenues à Kouremale en marge desquelles une policière a été tuée.

Les arrestations ont commencé dans la sous-préfecture de Doko d’où relève le village de Kourémalé, a-t-on appris. Selon nos informations, le président de la jeunesse, le président du district et la présidente des femmes de Kourémalé ont été arrêtés par la gendarmerie pour des fins d'enquête.

Interrogé, Djemory Diabate le maire de Doko explique : « nous avons passé toute la journée d'hier à gérer cette crise. Ils ont arrêté toutes les autorités locales de kouremale. Ce sont : Adama Keita, le président de district, Nankadjan Keita, la présidente des femmes et Mamoudou Doumbouya le président de la jeunesse. C'est le gouverneur de la région de Kankan qui a ordonné aux autorités locales de Siguiri de procéder à ces interpellations pour des fins d'enquête »,  nous a confié le maire de Doko.

Ces arrestations risquent d’occasionner de nouvelles manifestations. Car les populations de Kourémalé sont de nouveau en colère. Actuellement, les personnes arrêtées se trouvent à Siguiri dans les mains des autorités. 

A suivre…

Depuis Siguiri, Diarra Sidibe

Pour Africaguinee.com. 

Créé le Mardi 09 avril 2019 à 10:46

TAGS