Guinée : Un premier revers pour les promoteurs du troisième mandat…

Troisième mandat
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- C’est un premier revers pour les promoteurs du troisième mandat ! Le Tribunal  de Première Instance de Coyah a libéré ce vendredi 5 avril 2019 les trois jeunes qui avaient été arrêtés la semaine dernière lors d’un rassemblement de partisans du projet d’une nouvelle Constitution. Ces trois opposants ont brandit des banderoles en marge du meeting pour exprimer leur opposition à un éventuel troisième mandat en faveur d’Alpha Condé au pouvoir depuis 2010.

Ils étaient accusés d’entrave à la liberté de manifester. Mais cette juridiction a débouté les plaignants et a relaxé tous les prévenus pour délit non constitué. Aboubacar Sylla, Mamadou Conté, Djibril Kany Bangoura vont rentrer à la maison après une semaine de détention.

Après avoir délibéré conformément à la loi, sur l'action publique le tribunal a décidé de renvoyer les prévenus selon les dispositions des articles 7 de la constitution, 625 du code pénal et 544 du code de procédure pénale”, a déclaré Cheick Ahmed Tidiane N'diaye.

La libération de ces jeunes est intervenue alors que le collectif de leur soutien était dans la salle d'audience. Ils arboraient des T-shirt sur lesquels on pouvait lire “ Libérez les trois compatriotes de Coyah”.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél: (00224) 655 31 11 14

Créé le Vendredi 05 avril 2019 à 18:18