Alpha Condé : « Tous les citoyens guinéens sont égaux… »

Justice
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-La corruption qui gangrène la justice guinéenne irrite Alpha Condé ! Dans un langage direct, le chef de l’Etat a dénoncé les magistrats indélicats qui cèdent facilement à l’argent. Pour  le Président Condé, l'indépendance de la justice est contenue dans la constitution, mais ce qui n'est pas contenu dans la constitution est l'indépendance de la justice à l'égard de l'argent. 

 « Beaucoup de partenaires m’ont dit comment veux-tu que vos juges ne soient pas corrompus lorsqu’ils prennent à peine 100 euros comme salaire. Donc, nous avons complètement séparé les juges des autres fonctionnaires et considérablement augmenté leurs salaires. Nous avons créé le Conseil Supérieur de la magistrature. Mais j’ai toujours un problème avec les juges. Le Conseil Supérieur de la magistrature sanctionne, il y a des juges qui sont révoqués, des juges sont rétrogradés, d’autres sont suspendus, mais la population ne le sait pas. Quand je pose la question au ministre de la Justice, il dit oui c’est le principe des magistrats. Mais est-ce que les magistrats sont différents des professeurs d’universités et les autres ? Tant que les populations ne sauront pas que tel juge a été sanctionné comment voulez-vous qu’elles soient encouragées à porter plainte ? Donc, nous sommes toujours dans ce débat. J’estime que personne n’est au dessus de la Loi. Tous les citoyens sont égaux.  Il n’y a pas de raison, lorsqu’un juge est révoqué, qu’on ne soit pas informé. Si les gens savent que les juges peuvent être révoqués, ils seront encouragés à chaque fois de porter plainte »,  confie le Chef de l’Etat. 

Dans un langage direct, il a dénoncé les tares dont souffre la justice qui selon lui ne sont pas qu’infrastructurelles. Il y a aussi la non-exécution des décisions de justice et la corruption. S’il se réjouit du fait que l’indépendance de la justice soit contenue dans la Constitution, le président de la république déplore le manque d’indépendance de celle-ci vis-à-vis de l’argent.   

« C’est bien de créer le tribunal, mais faudrait-il que les juges soient corrects, c'est-à-dire qu’ils soient indépendants de l’argent. Qu’est-ce que nous constatons, Il y a des hommes d’affaires qui portent plainte, ils gagnent en première instance, ils gagnent en appel, ils gagnent à la Cour Suprême, mais la décision n’est pas exécutée.  Est-ce que cela va encourager les gens à aller vers la justice ? Nous venons de loin. (…) C’est bien d’avoir de beaux bâtiments comme si on était en Angleterre ou en France, mais ça c’est l’apparat. Qu’est-ce qu’il y a derrière l’apparat ? », s’interroge Alpha Condé, espérant que la justice guinéenne soit capable de dire le droit. 

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 21 mars 2019 à 16:09