Asile en France : Un douloureux test pour les jeunes migrants…

Immigration

Comment déterminer l’âge des immigrés qui demandent l’asile en France ? Si beaucoup de jeunes se déclarent mineurs pour espérer obtenir un titre de séjour ou du travail, la France a pris de nouvelles mesures.

Selon nos informations, les demandeurs d’asile sont désormais soumis  à un test des os pour déterminer leur âge exact.

Récemment, un jeune guinéen, arrivé dans l’Hexagone en 2018 a expérimenté cette procédure, non sans douleurs. Sur ses documents d’état civil, A. B avait 16 ans ; mais la radiologie des os de sa main a confirmé qu’il avait entre 18 et 19 ans et donc majeur. Pris en charge par des associations comme Médecins Sans Frontières (MSF), le jeune guinéen avait déposé un recours avant d’être reconnu finalement comme mineur par la justice française.

Pratiqués sur des migrants mineurs, les tests osseux sont de plus en plus critiqués par les associations qui dénoncent leur fiabilité.

Confrontée à une vague de demandes d’asile, la France souhaite expulser les immigrés clandestins non mineurs vers leurs pays d’origine. Quant aux jeunes mineurs, ils sont souvent placés à l’aide sociale à l’enfance en attendant leur sort définitif.

Christine Sogoni Guilavogui

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 12 mars 2019 à 13:22