Quand Bâ Mamadou résistait pour défendre Kaporo-rails

Souvenir
Le regretté Bâ Mamadou après sa libération en 1998-Photo: UPR-Guinée
Le regretté Bâ Mamadou après sa libération en 1998-Photo: UPR-Guinée

Il y a 21 ans, un homme politique charismatique s'était opposé à l'opération de déguerpissement organisée par Lansana Conté à Kaporo-rails. Bâ Mamadou qui dirigeait l'Union pour le progrès et le renouveau (UPR) s'était opposé ouvertement à Lansana Conté appelant les habitants de Kaporo à se rebeller contre l'autorité de l'Etat.

Cet appel avait coûté cher à  Bâ Mamadou qui fut condamné dès le 29 mars 1998 à une peine de trois ans de prison ferme à la Maison centrale de Conakry!

Pendant sa détention, Bâ Mamadou avait bénéficié du soutien de Bah Ousmane et d'un certain...Alpha Condé.

Décédé le 26 mai 2009, Bâ Mamadou avait largement contribué à légitimer Cellou Dalein Diallo à la tête de l'Union des forces démocratiques de guinée (UFDG).Il a été inhumé à Dinguiraye grâce au soutien de la junte dirigée à l'époque par le Capitaine Moussa Dadis Camara.

Aujourd'hui, la zone de kapororails est de nouveau sous le feu des projecteurs où plusieurs familles ont quitté par la force leurs domiciles. Le président Alpha Condé a promis de sévir "sans état d'âme" contre ceux qui habitent dans cette zone réservée de l'Etat.

Hasard de l'histoire, Cellou Dalein Diallo qui pronait un discours de fermeté lorsqu'il était ministre des transports en 1998, réclame aujourd'hui un soutien pour les habitants de Kaporo-rails.

Africaguinee.com

 

 

Créé le Lundi 04 mars 2019 à 22:00