Patient hors norme : une dent pousse dans son nez

Santé

Votre nez est bouché ? En cette période d'épidémie de grippe, il y a des chances qu'un virus soit la cause de vos symptômes. Mais un article paru dans la revue BMJ Case Reports  décrit le cas, très inhabituel, d'un homme chez qui la congestion nasale était due à... une dent dans sa narine !

Avant de consulter, le patient âgé de 59 ans avait pris des médicaments pour tenter de soigner ses maux, mais sans succès. En plus d'avoir la narine bouchée qui coulait, il perdait des facultés olfactives. Il s'est donc rendu au département d'oto-rhino-laryngologie de l'hôpital universitaire d'Aarhus (Danemark).

Les médecins lui ont fait passer des examens avec une imagerie médicale qui a révélé la présence, dans son nez, d'une masse mesurant 13 mm par 6 mm, et recouverte de muqueuse nasale : d'après eux, il s'agissait d'un kyste dermoïde, une tumeur bénigne de croissance lente.

Les médecins ont retiré cette masse solide du nez du patient grâce à une chirurgie endoscopique, sous anesthésie générale, et à l'aide d'une pince. L'examen de la masse a montré qu'elle contenait une dent, recouverte de tissu nasal inflammatoire. Un mois après l'acte chirurgical, l'homme allait mieux et n'avait plus de symptômes nasaux.

Les symptômes d’une rhinosinusite chronique

Mais comment expliquer ce curieux phénomène chez cet homme ? D'après les auteurs, la présence d'une dent dans le nez est un phénomène rare, qui se rencontre chez 0,1 à 1 % de la population, et plus souvent chez des hommes que des femmes. Une infection, un traumatisme touchant la bouche ou le nez, une fente labiale ou palatine, peuvent favoriser la croissance inhabituelle d'une dent dans le nez. Une telle dent peut être « en plus » des autres, ou remplacer une dent normale. Les symptômes s'apparentent à ceux d'une rhinosinusite chronique, mais il est aussi possible que la dent présente dans le nez n'engendre aucun symptôme particulier. Il arrive qu'une dent incluse pousse dans la fosse nasale chez des jeunes, comme décrit dans une publication de 2017.

Dans ce cas précis, les médecins n'ont pas trouvé de cause claire et identifiée. Le patient avait eu un traumatisme au visage lorsqu'il était jeune, avec une fracture du nez et de la mandibule, mais les auteurs pensent que ce n'est probablement pas l'explication. Peut-être, l'homme avait-il cette dent dans le nez depuis longtemps et qu'elle n'a commencé à le faire souffrir que lorsque les tissus sont devenus inflammatoires.

En résumé, si une seule de vos narines est bouchée et que les symptômes persistent sur une longue période, mieux vaut consulter votre médecin...
 

FuturaSanté

Créé le Dimanche 03 mars 2019 à 12:12