Alerte/danger à Lambanyi: un caniveau risque de créer des accidents mortels...

Société

CONAKRY-Les conducteurs des engins sur la corniche nord de la capitale guinéenne sont exposés à un danger. Il s’agit d’un caniveau ouvert au niveau du carrefour Centre-Commercial,  précisément à l’arrêt des taxis. Ici, au moins un véhicule s’embourbe par jour dans ce caniveau. La  situation inquiète les riverains qui lancent un appel aux autorités.  

Abdourahmane Diallo habite à quelques mètres du carrefour Centre-Commercial. Il dit être témoin de plusieurs cas d’accident de voitures dans ce caniveau. Ce citoyen explique qu’il y a des risques énormes d’accidents mortels au niveau de ce carrefour. 

 « Depuis un certain temps une partie du caniveau à l’intersection du centre-commercial de Lambanyi ici s’est détachée. Malheureusement c’est une intersection qui est très achalandée. C’est ici que tous les chauffeurs de taxis et l’ensemble des transports en commun s’arrêtent pour prendre des passagers. Un conducteur qui est dans son véhicule n’est pas en mesure de voir le caniveau et se rendre compte que le caniveau est élargi et qu’il y a un risque de s’enfoncer dedans. Il arrive très souvent que des véhicules qui arrivent ici en essayant de s’arrêter au niveau du caniveau tombent dedans. Le risque qui est là est qu’à chaque fois que le véhicule tombe dans le caniveau les gens essayent par la suite de sortir le véhicule à main nue avec tous les risques de basculement du véhicule. Ce qui qui peut causer des situations catastrophiques. Je pense qu’il est important de regarder ça de près », a expliqué ce citoyen avant de lancer un appel aux autorités.

Déficit de panneau de signalisation…

« Il s’agira de voir aujourd’hui au niveau du département des travaux publics s’ils sont au courant de cette situation.S’ils ne sont pas au courant, il faut essayer de les alerter pour qu’ils essayent de voir ce qu’il y a lieu de faire pour remédier à cette situation afin d’éviter une catastrophe de se produire dans le futur. Ce que personne ne souhaite », a-t-il ajouté.

Abdourahmane Diallo prévient qu’il est très difficile de sensibiliser les chauffeurs parce qu’il n’y a aucun panneau de signalisation. « En ce qui concerne les chauffeurs c’est un peu difficile de faire un appel à leur niveau parce qu’eux c’est là où ils s’arrêtent. S’il y avait au moins une signalisation qui indiquait que le caniveau est plus large à cet endroit-là, on pouvait leur dire de faire attention mais malheureusement personne ne le voit. C’est une fois qu’on essaye de se garer et qu’on s’en fonce en se rendant compte qu’il y a un trou en dessous », explique monsieur Diallo.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Samedi 23 Février 2019 à 13:03