Pourquoi Cellou Dalein Diallo risque l'isolement politique?

Opposition
Le chef de file de l'opposition républicaine, Cellou Dalein Diallo
Le chef de file de l'opposition républicaine, Cellou Dalein Diallo

Alors que Cellou Dalein annonçait des consultations avec la société civile, les syndicats et les partis politiques pour créer l'alternance en 2020, un de ses vice-présidents vient faire une déclaration très remarquée. Cette déclaration qui vient contredire le souhait d'un rassemblement annoncé par Cellou Dalein, risque de l'isoler davantage dans les rangs de l'opposition.

Selon Kalémodou Yansané, désormais "c'est chacun pour soit Dieu pour tous" dit-il citant en exemple plusieurs leaders qui ont quitté l'opposition pour joindre le gouvernement. Kalémodou Yansané a regretté que plusieurs membres du gouvernement ont été élus grâce à l'UFDG avant de quitter le navire pour un poste ministériel.

"L'UFDG a eu plus de 2000 élus dont 120 maires sur le territoire national (...). Nous avons donné des postes députés à des chefs de partis politiques comme le NGR d'Abé Sylla, l'UFC d'Aboubacar Sylla et les NFD de Mouctar Diallo; où sont ils aujourd'hui? Maintenant nous avons compris, désormais, c'est chacun pour soi, Dieu pour tous", a tranché Kalémodou Yansané chez nos confrères d'Espace FM.

Selon lui, "chaque leader doit se battre et faire des efforts pour chercher des électeurs dans son fief".

Cette sortie médiatique Kalémodou Yansané intervient alors que l'opposition est plus que jamais divisée face au président Alpha Condé.

Interrogé récemment par notre reporter, Sidya Touré de l'Union des forces républicaines (UFR) a annoncé que la "Convergende de l'Opposition Démocratique" dont il est membre vise à "regrouper les partis politiques pour créer l'alternance en 2020".

Ce nouveau bloc politique s'affirme déjà comme un concurrent direct à l'opposition républicaine dirigée par Cellou Dalein Diallo.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 22 Février 2019 à 15:08