Zone de Koloma: le ministre Ibrahima Kourouma, seul contre tous?

Déguerpissement

Entre colère et résignation, plusieurs habitants de Koloma sont menacés d'expulsion à trois mois de l'arrivée des pluies. A l'origine de cette méthode de force, Ibrahima Kourouma, ministre de ville et de l'aménagement du territoire.

S'il est indexé pour cette opération de déguerpissement au centre directionnel de Koloma, Ibrahima Kourouma se défend:

 « En 1997-1998, il y a eu l’action du président Lansana Conté, qui a fait un déguerpissement. Malheureusement, les gens pensant que l’État est toujours en position de recul, sont revenus réoccuper le site et il y a eu beaucoup de démarches auprès des populations, pour que des gens quittent, mais malheureusement, ils jouent la sourde oreille. Et malheureusement, nous sommes obligés d’utiliser la manière forte pour des personnes qui ne veulent pas partir ».

Mais plusieurs habitants de la zone dénoncent une "injustice" et réclament un dédommagement promis par le président Alpha Condé .Récemment, le chef de l'Etat avait promis ce dédommagement aux habitants lors d'une visite sur les lieux avec le ministre d'Etat Bah Ousmane.

Du côté du gouvernement, aucune mesure de dédommagement n'est annoncée ou confirmée pour l'instant.

Prévu pour accueillir plusieurs ministères et bureaux de l'administration, le centre directionnel de Koloma vise également à désengorger la commune de Kaloum qui est le centre de l'administation guinéenne.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 21 Février 2019 à 6:44