Législatives en Guinée : Le parti de Kouyaté exprime une inquiétude…

Elections législatives

CONAKRY-Le parti de Lansana Kouyaté exprime une inquiétude par rapport aux élections législatives prochaines.

Le PEDN (parti de l’espoir pour le développement national) trouve inquiétant que près d’un mois après la mise en place de la nouvelle commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), aucun calendrier des législatives n’est sur la table.

‘’ Il est vrai que lorsqu’on n’a pas de calendrier par rapport aux élections, c’est vraiment inquiétant parce que nous voulons  que ce pays évite tout vide institutionnel, ce qui n’est pas souhaitable en démocratie », exprime François Bourouno, responsable de communication du PEDN.

L’assemblée nationale est entrée dans l’illégalité le 13 janvier dernier. Malgré l’expiration du mandat des députés, le président de la république a prorogé leur mandat pour dit-on éviter une cirse institutionnelle. Prudente, l’opposition s’abstient de trancher quant à l’avenir de leurs élus au parlement.

« On ne peut pas leur donner carte blanche dans le temps mais nous, nous donnons un délai raisonnable. En quelques semaines seulement d’installation, nous ne pouvons pas demander à un commissaire la production d’un chronogramme pour les élections. Il y a d’abord un audit du fichier qui est sur la table, il y a un comité de suivi qui doit se prononcer là-dessus (…), pour l’instant nous n’avons pas encore les mots de ce comité », nuance François Bourouno, chargé de communication du PEDN.

Interrogé récemment par Africaguinee.com, le président de la CENI a indiqué que son institution est en train de préparer une retraite au cours de laquelle, un calendrier lié aux législatives pourrait sortir.

A suivre…

BAH Boubacar LOUDAH 

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Dimanche 10 Février 2019 à 11:17