Troisième mandat : ce ''fâcheux'' rappel de Baadiko fera-t-il reculer Alpha Condé ?

Troisième mandat
L'opposant Mamadou Baadiko BAH, président du parti UFD
L'opposant Mamadou Baadiko BAH, président du parti UFD

CONAKRY- Alors que le débat sur le troisième mandat fait rage, l’opposant Mamadou Baadiko BAH vient de faire un  rappel plutôt fâcheux qui pourrait servir de « leçon » à Alpha Condé.

Le président du parti Union des Forces Démocratiques (UFD) qui s’est confié à Africaguinee.com a indiqué le débat sur la révision constitutionnelle pour un troisième mandat est arrivé sur la place publique de façon calculée et rampante, par la petite porte. Cependant observe-t-il, la Guinées a une histoire qui est celle des présidents à vie.

« Avec ce système qui perdure depuis 1958, nous sommes l’un des Etats les plus corrompus, les plus misérables du monde », martèle l’opposant qui pense qu’il n’est pas inutile à cet égard de se souvenir des exemples d’autres pays.

« En Côte d’Ivoire une révision constitutionnelle a été faite contre une seule personne : Alassane Dramane OUATTARA. S’en est suivi une guerre civile extrêmement meurtrière pendant des années et des plaies béantes non cicatrisées jusqu’aujourd’hui. Au Burkina Faso la tentative de révision constitutionnelle pour permettre un mandat à vie pour Blaise Compaoré, s’est soldée par une révolte populaire qui a entraîné des centaines de morts », rappelle Mamadou Baadiko Bah.

Le débat sur le troisième mandat est de plus en plus présent en Guinée. Un débat né du flou entretenu par Alpha Condé sur la question alors qu’il est deux ans de la fin de second quinquennat.

« Une constitution est faite pour un pays, une nation, pour l’intérêt général et non au profit d’un individu ou d’un groupe d’individus », a averti M. Baadiko.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 06 Février 2019 à 14:59