Guinée/Justice: les dossiers Koula, Abdoulaye Bah, Chérif Bah classés sans suite?

Justice
Les journalistes Abdoulaye Bah, Mohamed Koula Diallo et Chérif Bah
Les journalistes Abdoulaye Bah, Mohamed Koula Diallo et Chérif Bah

CONAKRY-Le ministre de la Justice garde des Sceaux a été interpelé ce mardi 5 février 2019 sur la mort de deux journalistes dans des circonstances qui ne sont pas élucidées, même si un jugement a été rendu pour l’un des cas.

Mohamed Koula Diallo tué par balle au siège du parti de l'UFDG, Abdoulaye Bah tué dans un accident dont l’auteur court toujours, Chérif Bah porté disparu n’ont toujours pas obtenu justice. Une organisation syndicale de journalistes a  haussé contre l’enlisement des enquêtes sur ces trois cas.

Une commission mixte constituée du  syndicat des journalistes,  des associations de presse, des familles des victimes sera bientôt mise en place pour interpeller le ministre de la justice sur ces affaires. Sidy Diallo secrétaire général du Syndicat de la Presse Privée de Guinée a fait cette annonce lors de la célébration de l’an 3 de l’assassinat du journaliste Koula Diallo.

“Depuis trois ans rien n'a été fait. Nous déplorons la politisation de cette affaire. La semaine prochaine nous allons créer une commission mixte composée des syndicats, des associations de presse, des proches des victimes pour aller rencontrer le ministre de la justice et les autorités compétentes pour les interpeller sur les différents dossiers”,  a indiqué  Sidi Diallo lors d'une conférence de presse.

Notre confrère a précisé que cette commission sera chargée de saisir les autorités judiciaires  sur le cas Mohamed  Koula Diallo mais aussi sur l’affaire du journaliste  Cherif Bah et d’Abdoulaye Bah qui a été tué dans un accident alors qu’il était en reportage.

“  Nous avons d'autres dossiers qui dorment dans le tiroir. Le cas de Cherif Bah disparu depuis trois ans. Ce qui est grave la famille et les proches n'arrivent pas à faire le deuil. Pour nous jusqu'à preuve  de contraire Cherif n'est pas mort. Et pour le cas d’Abdoulaye Bah rien n'a été fait. Nous ne savons rien sur la suite des enquêtes », a-t-il fustigé.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél: (+224) 655 31 11 14

Créé le Mercredi 06 Février 2019 à 9:36