Dennis Hankins, ambassadeur américain : « On voit la croissance économique en Guinée… »

Politique
Dennis Hankins
Dennis Hankins

CONAKRY- L’ambassadeur des Etats-Unis en Guinée a venté les mérites du Président Alpha Condé pour les résultats qu’il a obtenus depuis 2010. 

Dennis Hankins a son discours d’adieu à la Guinée salué les efforts fournis par Alpha Condé dans les secteurs de la santé, des finances publiques, mais également sur le plan infrastructurel.

« Quand vous êtes arrivé comme Président en 2010, la prévalence du paludisme dans votre pays était de 45%. Maintenant presque huit ans après, le taux c’est 15%. C’est une diminution de 2/3 avec l’assistance, mais c’est vraiment avec le pouvoir, avec le professionnalisme des experts guinéens du secteur de santé. Le paludisme c’est plus une maladie de la Guinée profonde que de Conakry », a indiqué le diplomate américain en poste à Conakry. 

« Quand je suis arrivé, la situation économique était difficile. Vous avez passé trois ans de crises d’Ebola (…), il n’y avait pas de croissance économique, les investisseurs avaient quitté le pays, il n’y avait pas de réserves, l’inflation était sévère. Pendant ces trois ans le taux de change reste presque toujours à 9 000. On avait une croissance de l’Economie de 8 à 9% chaque an. (…). Maintenant, on voit la croissance économique. Ce que j’ai vu d’important, avec cette augmentation des revenus, le Gouvernement a augmenté les investissements dans le secteur de la santé, de l’éducation et des infrastructures », poursuit l’ambassadeur Dennins Hankins. 

Pour le diplomate américain, les efforts du Gouvernement guinéen pour l’amélioration des conditions de vie des populations est aujourd’hui palpable. 

« J’ai eu la chance de visiter toutes les régions de votre pays. Dans chaque capitale régionale, je vois les investissements dans les infrastructures, les écoles, la santé, la communication. Je dois dire que du Foutah jusqu’à la région forestière, il y a des efforts. C’est limité bien sûr avec la capacité, mais la bonne volonté est évidente », souligne-t-il.

Dennis Hankins estime également que la pluralité des opinions est aujourd’hui une réalité en Guinée. 

« En termes de bonne gouvernance, je pense que ce que j’ai plus aimé pendant mon temps ici, en fin 2016 comme en fin 2017, j’ai fait le voyage avec le représentant de la mouvance, de l’opposition avec son excellence le ministre de l’administration territoriale pour parler du processus de paix, du processus politique. Nous avons visité toutes les capitales. Ce que j’ai remarqué dans tous ces villages, toutes ces villes, il y avait les représentants des deux tendances. De temps en temps, ils sont très fâchés l’un avec l’autre, mais autour de la table, ils étaient civilisés, ils discutaient de leurs divergences et j’ai vu que les populations étaient très contentes de voir leurs leaders des deux côtés se traiter avec respect. Même aux Etats-Unis c’est peut-être difficile de voir un démocrate et un républicain  autour de la même table parler avec respect. Alors dans ce sens, c’est le développement politique. On parle de l’opposition, on parle de mouvance, mais je sais que dans l’histoire actuelle, vous êtes tous de l’opposition. Tous de l’opposition à la gouvernance militaire, vous êtes tous en faveur de la démocratie. L’enjeu politique, il y a des gens qui veulent arriver au pouvoir, il y a des gens qui vont quitter potentiellement, mais c’est important qu’il y ait ce mouvement », a soutenu l’ambassadeur américain qui doit quitter Conakry dans les prochains jours.
 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 05 Février 2019 à 13:18