Guinée : Sidya Touré s’insurge contre une "nouvelle décision" d’Alpha Condé…

Gouvernance en Guinée
Le leader de l'UFR; Sidya Touré
Le leader de l'UFR; Sidya Touré

CONAKRY-Sidya Touré qui s’est libéré de ses fonctions de « Haut représentant » du Chef de l’Etat continue de clouer au pilori la Gouvernance d’Alpha Condé.

L’ancien premier ministre s’est insurgé ce lundi 4 février 2019 contre une décision d’Alpha Condé. Dans son style « railleur » dont lui seul a le secret, le leader de l’union des forces républicaines dénonce la mesure du président de la République visant à contrôler les recettes financières des collectivités locales.

« Un an après le vote, pas d’exécutifs communaux en Guinée. Au contraire on travaille à rogner les attributions financières des collectivités locales au profit de la PRÉSIDENCE. Résultat : une accumulation de crises à répétition bloquant le fonctionnement de l’état. Guinée is down », a dénoncé l’ancien premier ministre dans un ton "incisif".

Lire aussi- Guinée : la "botte secrète" d’Alpha Condé pour contrôler les recettes des communes…

Pour contrôler les recettes des communes, le président Alpha Condé  a mis en place  une commission chargée de  recouvrir les impôts dans les collectivités locales. Elle est dirigée par l’ancien ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé aujourd’hui conseiller à la Présidence. Cette « réforme » vise  à accompagner les collectivités locales pour mieux mobiliser les recettes, nous dit-on, en vue des les aider à exécuter leur programme.

« C’est un programme qui concerne  tout le pays. Personne n’est visé. C’est une réforme qui vise à mieux mobiliser les recettes et de mettre beaucoup plus de revenus à la disposition des collectivités puisque ces nouveaux maires sont élus avec de nouveaux programmes, il faut les accompagner », a confié à notre rédaction un cadre du Budget.

Ce lundi 4 février 2019 marque le 1er anniversaire de la tenue des élections communales en Guinée. Un scrutin émaillé d’incidents meurtriers dans le pays et qui a dangereusement affecté le tissu social. Le gouvernement peine encore à terminer l'installation des exécutifs communaux.

A suivre...

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 04 Février 2019 à 17:02